Show Menu
SUJETS×

Requête incrémentale

Une requête incrémentale permet de sélectionner périodiquement une cible selon un critère, mais d'exclure les personnes qui ont déjà été ciblées sur ce critère les fois précédentes.
La population déjà ciblée est mémorisée par instance de workflow et par activité, c'est-à-dire que deux workflows démarrés à partir du même modèle ne partagent pas le même historique. En revanche, deux tâches basées sur la même requête incrémentale pour la même instance de workflow utiliseront le même historique.
La requête est définie selon le même mode que pour les requêtes standard, mais son exécution est planifiée.
Rubriques connexes :
Si le résultat de la requête incrémentale est égal à 0 lors de l'une de ses exécutions, le workflow est mis en pause jusqu'à la prochaine exécution programmée de la requête. Les transitions et activités qui suivent la requête incrémentale ne sont alors pas traitée avant l'exécution suivante.
Pour cela :
  1. Dans l'onglet Planification & Historique , sélectionnez l'option Planifier l'exécution . La tâche reste active une fois créée et ne se déclenchera qu'aux heures spécifiées par le planning pour exécuter la requête. En revanche, si l'option est désactivée, la requête est exécutée immédiatement et une seule fois .
  2. Cliquez sur le bouton Changer .
    Dans la fenêtre Assistant d'édition d'un planning qui s'affiche, vous pouvez paramétrer le type de périodicité, les événements de la périodicité et la période de validité des événements.
  3. Cliquez sur Terminer pour enregistrer le planning.
  4. La section inférieure de l'onglet Planification & Historique permet de sélectionner le nombre de jours d'historique à prendre en compte.
    • Jours d'historique
      Les destinataires déjà ciblés peuvent être historisés un nombre maximum de jours à partir du jour où ils sont ciblés. Si cette valeur vaut zéro, les destinataires ne sont jamais supprimés de l'historique.
    • Conserver l'historique au démarrage
      Cette option permet de ne pas effacer l'historique lors de l'activation de l'activité.
    • Nom de la table SQL
      Ce champ permet de surcharger la table SQL par défaut contenant les données d'historique.

Paramètres de sortie

  • tableName
  • schema
  • recCount
Ce triplet de valeurs identifie la population ciblée par la requête. tableName est le nom de la table qui mémorise les identifiants de la cible, schema est le schéma de la population (habituellement nms:recipient) et recCount est le nombre d'éléments dans la table.