Show Menu
SUJETS×

À propos de la référence des schémas

Ce chapitre décrit le mécanisme et le langage des schémas du modèle conceptuel de données de la base de données Adobe Campaign. Il est destiné à tous les développeurs ou intégrateurs voulant créer et éditer un schéma ou étendre un schéma d'usine dans Adobe Campaign.
Pour une meilleure compréhension des tables intégrées de Campaign et de leur interaction, voir la section Modèle de données Campaign Classic .
La structure physique et logique des données véhiculées dans l'application est décrite en XML et respecte une grammaire propre à Adobe Campaign appelée schéma .
Un schéma est un document XML associé à une table de la base de données, il définit la structuration des données et décrit la définition SQL de la table :
  • le nom de la table,
  • des champs ;
  • des index ;
  • les liens avec les autres tables,
mais aussi la structure XML utilisée pour stocker les données :
  • Eléments et attributs
  • la hiérarchie entre les éléments,
  • les types des éléments et des attributs,
  • Les valeurs par défaut
  • les libellés, les descriptions et autres propriétés.
Les schémas servent à définir en base une entité. A chaque entité, correspond un schéma.
L'illustration suivante montre la place des schémas dans le système de données d'Adobe Campaign :

Syntaxe des schémas

L’élément racine du schéma est <srcschema> . Il contient les sous-éléments ** <element> et <attribute> .
Le premier sous-élément <element> correspond à la racine de l’entité.
<srcSchema name="recipient" namespace="cus">
  <element name="recipient">  
    <attribute name="lastName"/>
    <attribute name="email"/>
    <element name="location">
      <attribute name="city"/>
   </element>
  </element>
</srcSchema>

L'élément racine de l'entité porte le nom du schéma.
Les balises <element> définissent les noms des éléments d’entité. Les balises <attribute> du schéma définissent les noms des attributs dans les balises <element> auxquelles elles ont été liées.

Identification d'un schéma

Un schéma de données est identifié par son nom et son espace de nommage.
Un espace de nommage permet de regrouper un ensemble de schémas par centres d'intérêt. Par exemple, on utilisera l'espace de nommage cus pour le paramétrage spécifique aux clients ( customers ).
Par convention, le nom de l'espace de nommage doit être concis et ne comprendre que des caractères autorisés conformes aux règles de nommage des noms XML.
Les identifieurs ne doivent pas commencer par des caractères numériques.
Certains espaces de nommage sont réservés pour la description des entités systèmes nécessaires au bon fonctionnement de l'application Adobe Campaign :
  • xtk  : relatif aux données système de la plateforme,
  • nl : relatif à l'utilisation globale de l'application,
  • nms : relatif à la diffusion (destinataire, diffusion, tracking, etc.),
  • ncm : relatif à la gestion de contenu,
  • temp : réservé aux schémas temporaires.
La clé d'identification d'un schéma est une chaîne construite avec l'espace de nommage et le nom séparés par le caractère ':', par exemple cus:recipient .