Show Menu
SUJETS×

Bonnes pratiques relatives aux cubes

Mise en classe des données

La mise en classe permet de simplifier l'affichage des données en regroupant les valeurs sur critères. Selon les informations dont vous disposez, vous pouvez ainsi définir des tranches d'âges, grouper des domaines d'email, restreindre à une énumération de valeurs, restreindre explicitement les données à afficher et regrouper toutes les autres dans une colonne ou une ligne dédiée, etc.
Globalement, trois types de mise en classe sont possibles :
  1. Utilisation de plages de valeurs définies manuellement. Par exemple, âge, panier d’achat moyen, nombre de diffusions ouvertes, etc.). Voir à ce sujet la section Définir chaque classe .
  2. Dynamiquement, selon les valeurs d'une énumération : on n'affiche que les valeurs contenues dans l’énumération et toutes les valeurs différentes sont regroupées dans « Autres ». Voir à ce propos la section Gérer dynamiquement les classes .
  3. En utilisant des plages de valeurs, toutes les autres étant regroupées. Par exemple, les 18 à 25 ans, les 26 à 59 ans, et les autres. Voir à ce propos la section Créer des plages de valeurs .
Pour activer la mise en classe, cochez l'option correspondante lors de la création de la dimension.
Vous pouvez créer chaque classe manuellement ou les lier à une énumération existante.
Pour générer automatiquement les classes, Adobe Campaign propose également un assistant : les valeurs peuvent être réparties en N groupes, ou regroupées selon les plus représentées dans la base.

Définir chaque classe

Pour créer unitairement chaque classe, sélectionnez l'option Définir chaque classe et utilisez le tableau pour créer les différentes classes.
Cliquez sur le bouton Ajouter pour créer une nouvelle classe et listez les valeurs qui seront regroupées dans la classe.
Dans l'exemple ci-dessous, les langues seront réparties dans trois groupes : Anglais-Allemand-Néerlandais, Français-Italien-Espagnol et Autres.
Vous pouvez utiliser un masque SQL pour regrouper plusieurs valeurs selon un filtre. Pour cela, cochez l'option Oui dans la colonne Utiliser un masque SQL et saisissez le filtre SQL à appliquer dans la colonne Valeur ou expression .
Dans l'exemple ci-dessous, tous les domaines d'email commençant par yahoo (yahoo.fr, yahoo.com, yahoo.be, etc.), ou par ymail (ymail.com, ymail.eu, etc.) seront regoupés sous le libellé YAHOO! , ainsi que les adresses du domaine rocketmail.com .

Gérer dynamiquement les classes

Les valeurs peuvent être gérées dynamiquement via les énumérations. Ainsi, seules les valeurs contenues dans l'énumération seront affichées. Lorsque les valeurs de l'énumération sont modifiées, le contenu du cube est adapté automatiquement.
Pour créer ce type de mise en classe des valeurs, les étapes sont les suivantes :
  1. Créez une nouvelle dimension et activez la mise en classe.
  2. Sélectionnez l'option Lier dynamiquement les valeurs à une énumération et sélectionnez l'énumération correspondante.
    Lorsque les valeurs de l'énumération sont mises à jour, les classes sont automatiquement adaptées, sans aucune action côté utilisateur.

Créer des plages de valeurs

Vous pouvez regrouper les valeurs dans des plages selon l'intervalle souhaité.
Pour définir manuellement les intervalles, cliquez sur le bouton Ajouter et choisissez l'option Définir un intervalle :
Indiquez ensuite les bornes inférieures et supérieures et cliquez sur Ok pour valider.

Générer automatiquement les classes

Vous pouvez également générer automatiquement les classes. Pour cela, cliquez sur le lien Générer les classes... .
Vous pouvez, au choix :
  • Récupérer les valeurs les plus représentées
    Dans l'exemple ci-dessus, les 4 valeurs les plus représentées seront affichées, les autres seront comptabilisées et regroupées sous le libellé 'Autres'.
  • Générer les classes sous forme de plages
    Dans l'exemple ci-dessus, Adobe Campaign crée automatiquement 4 plages de valeurs de même taille pour afficher les valeurs de la base.
Dans ce cas, le filtre sélectionné au niveau du schéma des faits est ignoré.

Enumérations

Afin d'augmenter la lisibilité et la pertinence des rapports, Adobe Campaign vous permet de créer des énumérations spécifiques pour regrouper différentes valeurs dans une même classe. Ces énumérations, réservées à la mise en classe, sont référencés dans les cubes puis affichées dans les rapports.
Adobe Campaign propose ainsi une énumération sur les domaines qui permet d'afficher la liste des domaines des emails de tous les contacts en base, regroupés par FAI, comme dans l'exemple ci-dessous :
Elle est construite selon le modèle suivant :
Pour créer un rapport utilisant cette énumération, créez un Cube utilisant la dimension Domaine de l'email . Choisissez l'option Activer la mise en classe puis Lier dynamiquement les valeurs à une énumération . Choisissez alors l'énumération Domaines(domain) présentée ci-dessus. Toutes les valeurs pour lesquelles aucun alias n'a été défini seront regroupées sous le libellé Autres .
Créez ensuite un rapport basé sur ce Cube pour afficher les valeurs.
Il suffira de modifier l'énumération pour mettre à jour le rapport associé. Par exemple, créez la valeur Adobe et ajoutez l'alias adobe.com , au niveau de l'énumération : le rapport est automatiquement mis à jour avec la valeur Adobe.
L'énumération Domaines est utilisée pour générer les rapports natifs affichant la liste des domaines. Pour adapter le contenu de ces rapports, vous pouvez modifier cette liste.
Vous pouvez créer d'autres énumérations réservées à la mise en classe et les utiliser dans d'autres Cubes : toutes les valeurs d'alias seront regroupées dans les classes définies dans le premier onglet de l'énumération.

Calcul et utilisation d'agrégats

Vous pouvez précalculer les données les plus volumineuses dans des agrégats.
Les agrégats sont pertinents lorsque vous manipulez un gros volume de données. Ils sont mis à jour automatiquement selon les paramètres définis dans la boîte de workflow dédiée, afin d'intégrer les dernières données collectées dans les indicateurs.
Les agrégats sont définis au niveau du cube, dans l'onglet correspondant.
Le workflow de mise à jour des calculs de l'agrégat peut être paramétré dans l'agrégat lui-même, mais l'agrégat peut également être mis à jour au travers d'un workflow externe dans lequel est référencé le cube correspondant.
Pour créer un nouvel agrégat, les étapes sont les suivantes :
  1. Cliquez sur l'onglet Agrégats du cube puis sur le bouton Ajouter .
  2. Saisissez le libellé de l'agrégat, puis ajoutez les dimensions à calculer.
  3. Sélectionnez la dimension et le niveau. Recommencez l'opération pour chaque dimension et chaque niveau à calculer.
  4. Cliquez sur l'onglet Workflow pour créer le workflow d'agrégation.
    • L'activité Planificateur permet de définir la fréquence de mise à jour des calculs. Le planificateur est présenté dans cette section .
    • L'activité Mise à jour d'agrégat permet de choisir le mode de mise à jour à appliquer : complète ou partielle.
      Par défaut, une mise à jour complète est réalisée à chaque calcul. Pour permettre une mise à jour partielle des données, sélectionnez l'option correspondante puis définissez les conditions de mise à jour.

Définition des mesures

Les types de mesures à réaliser sont définis dans l'onglet Mesures du cube. Vous pouvez calculer des sommes, des moyennes, des écarts, etc.
Il est possible de créer autant de mesures que nécessaire : vous choisirez ensuite celle que vous souhaitez afficher ou masquer dans le tableau. Voir à ce propos Affichage des mesures .
Pour définir une nouvelle mesure, les étapes sont les suivantes :
  1. Cliquez sur le bouton Ajouter situé au-dessus de la liste des mesures et sélectionnez le type de mesure et la formule à calculer.
  2. Au besoin, selon l'opérateur sélectionné, choisissez l'expression sur laquelle porte l'opération.
    Le bouton Sélection avancée permet de créer des formules de calcul complexes. Voir à ce sujet cette section .
  3. Le lien Filtrer les données de la mesure... permet de restreindre le champ du calcul et de ne l'appliquer qu'à certaines données de la base.
  4. Saisissez le libellé de la mesure et ajoutez une description, puis cliquez sur Terminer pour créer la mesure.

Affichage des mesures

Vous pouvez paramétrer l'affichage des mesures dans le tableau selon vos besoins. Vous pouvez ainsi choisir :

Ordre d'affichage

Les mesures calculées dans le cube sont configurées à partir du bouton Mesures .
Vous pouvez changer l'ordre d'affichage en déplaçant les lignes. Dans l'exemple suivant, les données de la France sont déplacées en bas de la liste : elles seront alors affichées dans la dernière colonne.

Configuration de l'affichage

Le paramétrage des mesures, lignes et colonnes affichées peut être réalisé unitairement pour chaque mesure ou au niveau général. Une icône spécifique permet d'accéder à la fenêtre de sélection des modes d'affichage.
  • Cliquez sur l'icône Editer la configuration du tableau pivot pour accéder à la fenêtre de configuration générale pour toutes les mesures.
    Vous pouvez choisir d'afficher ou non les libellés des mesures ainsi que leur localisation (en ligne ou en colonne).
Les options de coloration permet d'identifier visuellement les valeurs les plus importantes afin d'optimiser la lisibilité des informations.

Changement du type de mesure affichée

Au niveau de chaque mesure, vous pouvez définir l'unité et le formatage à appliquer.

Partager un rapport

Une fois le rapport paramétré, vous pouvez choisir de le conserver et de le partager avec d'autres opérateurs.
Pour cela, cliquez sur l'icône Afficher les propriétés du rapport et activez l'option Partager ce rapport .
Indiquez la catégorie à laquelle ce rapport appartient et sa pertinence. Voir à ce propos les sections Ordre d'affichage et Définir les options de filtrage de cette page .
Pour valider ces modifications, vous devez enregistrer le rapport.

Création de filtres

Vous pouvez créer des filtres afin de n'afficher qu'une partie des données.
Pour cela :
  1. Cliquez sur l'icône Ajouter un filtre .
  2. Sélectionnez la dimension sur laquelle porte le filtrage.
  3. Sélectionnez le type de filtre à appliquer et indiquez sa précision.
  4. Une fois créé, le filtre apparaît au-dessus du rapport.
    Cliquez sur le filtre pour l'éditer.
    Cliquez sur la croix pour supprimer le filtre.
    Vous pouvez combiner autant de filtres que nécessaire : ils seront tous affichés dans cette zone.
A chaque modification (ajout, modification, suppression de filtres), cliquez sur la flèche pour relancer le calcul du rapport.
Un filtre peut également être créé à partir d'une sélection. Pour cela, choisissez la ou les cellules, lignes et colonnes sources et cliquez sur l'icône Ajouter un filtre .
Pour sélectionner une ligne, une colonne ou une cellule, cliquez dessus avec le bouton gauche de la souris. Pour la dé-sélectionner, cliquez une seconde fois.
Le filtre est automatiquement appliqué et ajouté dans la zone des filtres, au-dessus du rapport.