Show Menu
SUJETS×

Sources de journal

Les sources de journal sont des fichiers qui contiennent les données à utiliser pour créer un jeu de données.
Les données disponibles dans les sources du journal sont appelées données d’événement, car chaque enregistrement de données représente un enregistrement de transaction ou une instance unique d’un événement. Le serveur de l’outil de données peut traiter les sources de journaux dérivées des données collectées par Sensors ou extraites d’autres sources de données.
  • Données collectées par Sensors: Les données collectées par Sensors les serveurs HTTP et d’applications sont transmises aux serveurs des outils de données, qui convertissent les données en fichiers journaux ( .vsl) fortement compressés. Voir Fichiers Sensor .
  • Données extraites par le serveur Insight : Le serveur de l’outil de données lit les données d’événement contenues dans des fichiers plats, des fichiers XML ou des bases de données conformes ODBC, et utilise ses décodeurs pour extraire les éléments souhaités des données. De telles données d’événement ne doivent pas nécessairement résider dans la mémoire, mais les enregistrements qui contiennent les données doivent inclure un ID de suivi. Voir Fichiers c-log-sources.translate.html#concept-3d4fb817c057447d90f166b1183b461e journaux, Sources de journaux XML et Sources c-odbc-data-sources.translate.html#concept-5f2cf635081d44beab826ef5ec8cf4e3 de données ODBC.
Pour ajouter une source de journal
  1. Ouvrez Log Processing.cfg dans les outils de données.
  2. Cliquez avec le bouton droit Log Sources , puis cliquez Add New .
  3. Sélectionnez l’une des options suivantes :
    • Sensor
    • Log File
    • XML Log Source
    • ODBC Data Source
  4. Les paramètres spécifiques utilisés pour définir un jeu de données varient selon le type de source de journal à utiliser dans le processus de configuration du jeu de données. Spécifiez les paramètres indiqués dans la section correspondant à la source de journal appropriée :
  5. Après avoir défini la source du journal (et apporté des modifications à d’autres paramètres) dans le Log Processing.cfg fichier, enregistrez le fichier localement et enregistrez-le dans votre profil de jeu de données sur le serveur de l’outil de données.
    Un serveur d’outils de données File Server Unit peut recevoir et stocker Sensor des fichiers, des fichiers journaux et des fichiers XML et les transmettre au serveur d’outils de données Data Processing Units qui construit le jeu de données. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
    Vous pouvez ouvrir la configuration de n’importe quelle source de journal à partir d’une Transformation Dependency Map. Pour plus d’informations sur Transformation Dependency Mapcette solution, voir Outils de configuration des jeux de données.

Conditions

Les données d’événement collectées par Sensors les serveurs HTTP et d’applications sont transmises aux serveurs des outils de données, qui convertissent les données en fichiers journaux ( .vsl) fortement compressés. Le format de .vsl fichier est géré par le serveur de l’outil de données et chaque fichier porte le nom du format :
AAAAMMJJ- SENSORID .VSL
où AAAAMMJJ est la date du fichier, et SENSORID est le nom (attribué par votre organisation) qui indique les données Sensor collectées et transmises au serveur de l'outil de données.

Paramètres

Pour Sensor les fichiers, les paramètres suivants sont disponibles :
Paramètre Description
Chemins du journal
Répertoires dans lesquels les fichiers .vsl sont stockés. L’emplacement par défaut est le répertoire Journaux. Un chemin relatif fait référence au répertoire d’installation du serveur de l’outil de données.
Vous pouvez utiliser des caractères génériques pour spécifier les fichiers .vsl à traiter :
  • * correspond à n’importe quel nombre de caractères
  • ? correspond à un caractère unique
Par exemple, le chemin d'accès au journal Journaux\*.vsl correspond à n'importe quel fichier du répertoire Journaux se terminant par .vsl . Le chemin d'accès au journal Journaux\*-SENSOR?.vsl fait correspondre les fichiers du répertoire Journaux avec une date quelconque (AAAAMMJJ) et un caractère unique après SENSOR, comme dans SENSOR1.
Si vous souhaitez rechercher tous les sous-répertoires du chemin d’accès spécifié, vous devez définir le paramètre Recursive sur true.
Remarque : Si les fichiers doivent être lus à partir de l’unité du serveur de fichiers d’un serveur de l’outil de données, vous devez entrer les URI appropriés dans le paramètre Chemins du journal. Par exemple, l’ URI /Logs/*-*.vsl correspond à n’importe quel fichier .vsl dans le répertoire Logs. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
Serveur de journalisation Informations (adresse, nom, port, etc.) nécessaires à la connexion à un serveur de fichiers. S’il existe une entrée dans le paramètre Serveur de journaux, les chemins de journal sont interprétés comme des URI. Sinon, elles sont interprétées comme des chemins locaux. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
ID source du journal
La valeur de ce paramètre peut être n’importe quelle chaîne. Si une valeur est spécifiée, ce paramètre vous permet de différencier les entrées de journal des différentes sources de journal pour l’identification de la source ou le traitement ciblé. Le champ x-log-source-id est renseigné par une valeur identifiant la source du journal pour chaque entrée du journal. Par exemple, si vous souhaitez identifier les entrées de journal d’un Sensor nommé VSensor01, vous pouvez saisir depuis VSensor01 et cette chaîne sera transmise au champ x-log-source-id pour chaque entrée de journal provenant de cette source.
Pour plus d’informations sur le champ x-log-source-id, voir Champs d’enregistrement des données d’ événement.
Rursif True ou false. Si cette propriété est définie sur true, tous les sous-répertoires de chaque chemin d’accès spécifié dans Log Paths sont recherchés dans les fichiers correspondant au nom de fichier spécifié ou au modèle de caractères génériques. La valeur par défaut est false.
Utiliser les heures de début/fin
True ou false. Si la valeur est définie sur true et que l’heure de début ou l’heure de fin est spécifiée, tous les fichiers de cette source de journal doivent avoir des noms de fichier commençant par des dates au format ISO (AAAAMMJJ). On suppose que chaque fichier contient des données pour un jour GMT (par exemple, la période commençant à 0000 GMT le jour même et se terminant à 0000 GMT le jour suivant). Si les fichiers de sources de journaux contiennent des données qui ne correspondent pas à un jour GMT, ce paramètre doit être défini sur false pour éviter des résultats incorrects.
Remarque : Par défaut, les fichiers .vsl contenant les données collectées par Sensor répondent automatiquement aux exigences de nommage et de plage de temps décrites ci-dessus. Si vous définissez ce paramètre sur true, le serveur de l’outil de données traite toujours les données des fichiers dont les noms incluent des dates ISO comprises entre l’heure de début et l’heure de fin spécifiées. Si vous définissez ce paramètre sur false, le serveur de l’outil de données lit tous les fichiers .vsl pendant le traitement du journal pour déterminer les fichiers qui contiennent des données dans la plage Heure de début et Heure de fin.
Pour plus d’informations sur les paramètres Heure de début et Heure de fin, voir Filtres de données.
N’utilisez pas les paramètres de configuration des sources de Sensor données pour déterminer les entrées de journal d’un fichier journal qui doivent être incluses dans un jeu de données. Configurez plutôt la source de données pour qu’elle pointe vers tous les fichiers journaux d’un répertoire. Utilisez ensuite les paramètres Heure de début et Heure de fin de pour Log Processing.cfg déterminer les entrées de journal à utiliser pour construire le jeu de données. Voir Filtres de données .
Le fichier contenant les données d’événement doit répondre aux exigences suivantes :
  • Chaque enregistrement de données d’événement dans le fichier doit être représenté par une ligne.
  • Les champs d’un enregistrement doivent être séparés, qu’ils soient vides ou non, par un délimiteur ASCII. Le serveur de l’outil de données n’exige pas que vous utilisiez un délimiteur spécifique. Vous pouvez utiliser n’importe quel caractère qui n’est pas un caractère de fin de ligne et n’apparaît nulle part dans les données d’événement proprement dites.
  • Chaque enregistrement du fichier doit contenir :
    • Un ID de suivi
    • Horodatage
  • Pour spécifier les heures de début et de fin du traitement des données, chaque nom de fichier doit se présenter sous la forme suivante :
    • YYYYMMDD-SOURCE.log
    AAAAMMJJ est le jour GMT (Heure de Greenwich) de toutes les données du fichier, et SOURCE est une variable identifiant la source des données contenues dans le fichier.
    Contactez les services de conseil Adobe pour obtenir une révision des fichiers journaux que vous prévoyez d’incorporer dans le jeu de données.

Paramètres

Pour les sources de journaux des fichiers journaux, les paramètres du tableau suivant sont disponibles.
Le traitement des sources de journaux de fichiers journaux requiert des paramètres supplémentaires définis dans un Log Processing Dataset Include fichier, qui contient un sous-ensemble des paramètres inclus dans un Log Processing.cfg fichier, ainsi que des paramètres spéciaux pour la définition de décodeurs pour l'extraction de données du fichier journal. Pour plus d’informations sur la définition de décodeurs pour les sources de journaux de fichiers journaux, voir Groupes de décodeurs de fichiers texte.
Paramètre Description
Nom Identifiant de la source du fichier journal.
Chemins du journal
Répertoires dans lesquels les fichiers journaux sont stockés. L’emplacement par défaut est le répertoire Journaux. Un chemin relatif fait référence au répertoire d’installation du serveur de l’outil de données.
Vous pouvez utiliser des caractères génériques pour spécifier les fichiers journaux à traiter :
  • * correspond à n’importe quel nombre de caractères.
  • ? correspond à un caractère unique.
Par exemple, le chemin d'accès au journal Journaux\*.log correspond à tout fichier du répertoire Journaux se terminant par .log .
Si vous souhaitez rechercher tous les sous-répertoires du chemin d’accès spécifié, vous devez définir le paramètre Recursive sur true.
Si les fichiers doivent être lus à partir de l’unité du serveur de fichiers d’un serveur de l’outil de données, vous devez entrer les URI appropriés dans le paramètre Chemins du journal. Par exemple, URI/Logs/*.log correspond à n’importe quel fichier .log du répertoire Logs. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
Serveur de journalisation Informations (adresse, nom, port, etc.) nécessaires à la connexion à un serveur de fichiers. S’il existe une entrée dans le paramètre Serveur de journaux, les chemins de journal sont interprétés comme des URI. Sinon, elles sont interprétées comme des chemins locaux. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
Compressé True ou false. Cette valeur doit être définie sur true si les fichiers journaux à lire par le serveur de l’outil de données sont des fichiers gzip compressés.
Groupe de décodeurs nom du groupe de décodeurs de fichiers texte à appliquer à la source du journal des fichiers journaux. Ce nom doit correspondre exactement au nom du groupe de décodeurs de fichiers texte correspondant spécifié dans le fichier Inclure le jeu de données de traitement du journal. Voir Groupes de décodeurs de fichiers texte.
ID source du journal
La valeur de ce paramètre peut être n’importe quelle chaîne. Si une valeur est spécifiée, ce paramètre vous permet de différencier les entrées de journal des différentes sources de journal pour l’identification de la source ou le traitement ciblé. Le champ x-log-source-id est renseigné par une valeur identifiant la source du journal pour chaque entrée du journal. Par exemple, si vous souhaitez identifier les entrées de journal d’une source de fichier journal nommée LogFile01, vous pouvez saisir depuis LogFile01 , et cette chaîne sera transmise au champ x-log-source-id pour chaque entrée de journal de cette source.
Pour plus d’informations sur le champ x-log-source-id, voir Champs d’enregistrement des données d’ événement.
Modèle de masque
Expression régulière avec un seul sous-modèle capturant qui extrait un nom cohérent utilisé pour identifier la source d’une série de fichiers journaux. Seul le nom de fichier est pris en compte. Le chemin et l’extension ne sont pas pris en compte pour la correspondance de l’expression régulière. Si vous ne spécifiez pas de modèle de masque, un masque est généré automatiquement.
Pour les fichiers \010105server1.log et Logs\010105server2.log , le modèle de masque serait [0-9]{6}(.*). Ce modèle extrait la chaîne "server1" ou "server2" des noms de fichier ci-dessus.
Rursif True ou false. Si ce paramètre est défini sur true, tous les sous-répertoires de chaque chemin d’accès spécifié dans Chemins du journal sont recherchés pour les fichiers correspondant au nom de fichier spécifié ou au modèle de caractères génériques. La valeur par défaut est false.
Rejeter le fichier chemin d’accès et nom de fichier du fichier contenant les entrées du journal qui ne remplissent pas les conditions du décodeur.
Utiliser les heures de début/fin
True ou false. Si ce paramètre est défini sur true et que l’heure de début ou l’heure de fin est spécifiée, tous les fichiers de cette source de journal doivent avoir des noms de fichier commençant par des dates au format ISO (AAAAMMJJ). On suppose que chaque fichier contient des données pour un jour GMT (par exemple, la période commençant à 0000 GMT le jour même et se terminant à 0000 GMT le jour suivant). Si les noms des fichiers de sources de journaux ne commencent pas par des dates ISO ou si les fichiers contiennent des données qui ne correspondent pas à un jour GMT, ce paramètre doit être défini sur false pour éviter des résultats incorrects.
Remarque : Si les exigences de nommage et de plage de temps décrites ci-dessus sont satisfaites pour les fichiers journaux et que vous définissez ce paramètre sur true, le groupe de décodeurs de fichiers texte spécifié limite les fichiers lus à ceux dont les noms comportent des dates ISO comprises entre l’heure de début et l’heure de fin spécifiées. Si vous définissez ce paramètre sur false, le serveur de l’outil de données lit tous les fichiers journaux pendant le traitement du journal pour déterminer les fichiers qui contiennent des données dans la plage Heure de début et Heure de fin.
Pour plus d’informations sur les paramètres Heure de début et Heure de fin, voir Filtres de données.
Dans cet exemple, le jeu de données est construit à partir de deux types de sources de journal.
La source de journal 0 spécifie les fichiers journaux générés à partir des données d'événement capturées par Sensor. Cette source de données pointe vers un répertoire appelé Journaux et vers tous les fichiers de ce répertoire avec une extension de nom de .vsl fichier.
Source du journal 1 pointe vers tous les fichiers du répertoire Journaux avec une extension de nom de .txt fichier. Le groupe de décodeurs pour cette source de journal est appelé "Journaux de texte".
Vous ne devez pas supprimer ni déplacer les fichiers journaux une fois que les sources de données d’un jeu de données ont été définies. Seuls les fichiers journaux nouvellement créés doivent être ajoutés au répertoire des sources de données.
Le fichier contenant les données d’événement doit répondre aux exigences suivantes :
  • Les données d’événement doivent être incluses dans un fichier XML correctement formaté avec les relations parent-enfant appropriées.
  • Un groupe de décodeurs unique doit exister pour chaque format de fichier XML. Pour plus d’informations sur la création d’un groupe de décodeurs, voir Groupes de décodeurs XML.
  • Chaque enregistrement de visiteur dans le fichier doit contenir :
    • Un ID de suivi
    • Horodatage
  • Pour spécifier les heures de début et de fin du traitement des données, chaque nom de fichier doit se présenter sous la forme
YYYYMMDD-SOURCE.log
AAAAMMJJ est le jour GMT (Heure de Greenwich) de toutes les données du fichier, et SOURCE est une variable identifiant la source des données contenues dans le fichier.
Pour obtenir un exemple de fichier XML répondant à ces exigences, voir Groupes de décodeurs XML.
Contactez les services de conseil Adobe pour obtenir une révision des fichiers journaux XML que vous prévoyez d’incorporer dans le jeu de données.

Paramètres

Pour les sources de journaux XML, les paramètres du tableau suivant sont disponibles.
Le traitement des sources de journaux XML requiert des paramètres supplémentaires définis dans un Log Processing Dataset Include fichier, qui contient un sous-ensemble des paramètres inclus dans un Log Processing.cfg fichier, ainsi que des paramètres spéciaux pour la définition de décodeurs pour l’extraction de données du fichier XML. Pour plus d’informations sur la définition de décodeurs pour les sources de journaux XML, voir Groupes de décodeurs XML.
Champ Description
Nom Identifiant de la source du journal XML.
Chemins du journal
Répertoires dans lesquels sont stockées les sources du journal XML. L’emplacement par défaut est le répertoire Journaux. Un chemin relatif fait référence au répertoire d’installation du serveur de l’outil de données.
Vous pouvez utiliser des caractères génériques pour spécifier les sources de journaux XML à traiter :
  • * correspond à n’importe quel nombre de caractères
  • ? correspond à un caractère unique
Par exemple, le chemin d’accès au journal Journaux\*.xml correspond à n’importe quel fichier du répertoire Journaux se terminant par .xml .
Si vous souhaitez rechercher tous les sous-répertoires du chemin d’accès spécifié, vous devez définir le champ Récursif sur true.
Remarque : Si les fichiers doivent être lus à partir de l’unité du serveur de fichiers d’un serveur de données Workbench, vous devez saisir l’URI approprié dans le champ Chemins du journal. Par exemple, URI/Logs/*.xml correspond à n’importe quel fichier .xml du répertoire Logs. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
Serveur de journalisation Informations (adresse, nom, port, etc.) nécessaires à la connexion à un serveur de fichiers. S’il existe une entrée dans le champ Serveur de journal, les chemins de journal sont interprétés comme des URI. Sinon, elles sont interprétées comme des chemins locaux. Voir Configuration d’une unité de serveur de fichiers Insight Server.
Compressé True ou false. Cette valeur doit être définie sur true si les sources du journal XML à lire par le serveur de l’outil de données sont des fichiers gzip compressés.
Groupe de décodeurs Nom du groupe de décodeurs XML à appliquer à la source du journal XML. Ce nom doit correspondre exactement au nom du groupe de décodeurs XML correspondant spécifié dans le fichier Log Processing Dataset Include . Voir Groupes de décodeurs XML.
ID source du journal
La valeur de ce champ peut être n’importe quelle chaîne. Si une valeur est spécifiée, ce champ vous permet de différencier les entrées de journal des différentes sources de journal pour l’identification de la source ou le traitement ciblé. Le champ x-log-source-id est renseigné par une valeur identifiant la source du journal pour chaque entrée du journal. Si, par exemple, vous souhaitez identifier les entrées de journal d’une source de fichier journal nommée XMLFile01, vous pouvez saisir des données de XMLFile01 et cette chaîne sera transmise au champ x-log-source-id pour chaque entrée de journal de cette source.
Pour plus d’informations sur le champ x-log-source-id, voir Champs d’enregistrement des données d’ événement.
Modèle de masque
Expression régulière avec un seul sous-modèle capturant qui extrait un nom cohérent utilisé pour identifier la source d’une série de fichiers journaux. Seul le nom de fichier est pris en compte. Le chemin et l’extension ne sont pas pris en compte pour la correspondance de l’expression régulière. Si vous ne spécifiez pas de modèle de masque, un masque est généré automatiquement.
Pour les fichiers \010105server1.xml et Logs\010105server2.xml , le modèle de masque serait [0-9]{6}(.*). Ce modèle extrait la chaîne "server1" ou "server2" des noms de fichier ci-dessus.
Rursif True ou false. Si ce paramètre est défini sur true, tous les sous-répertoires de chaque chemin d’accès spécifié dans Chemins du journal sont recherchés pour les fichiers correspondant au nom de fichier spécifié ou au modèle de caractères génériques. La valeur par défaut est false.
Rejeter le fichier chemin d’accès et nom de fichier du fichier contenant les entrées du journal qui ne remplissent pas les conditions du décodeur.
Utiliser les heures de début/fin
True ou false. Si ce paramètre est défini sur true et que l’heure de début ou l’heure de fin est spécifiée, tous les fichiers de cette source de journal doivent avoir des noms de fichier commençant par des dates au format ISO (AAAAMMJJ). On suppose que chaque fichier contient des données pour un jour GMT (par exemple, la période commençant à 0000 GMT le jour même et se terminant à 0000 GMT le jour suivant). Si les noms des fichiers de sources de journaux ne commencent pas par des dates ISO ou si les fichiers contiennent des données qui ne correspondent pas à un jour GMT, ce paramètre doit être défini sur false pour éviter des résultats incorrects.
Remarque : Si les exigences de nommage et de plage de temps décrites ci-dessus sont satisfaites pour les fichiers XML et que vous définissez ce paramètre sur true, le groupe de décodeurs XML spécifié limite les fichiers lus à ceux dont les noms comportent des dates ISO comprises entre l’heure de début et l’heure de fin spécifiées. Si vous définissez ce paramètre sur false, le serveur de l’outil de données lit tous les fichiers XML pendant le traitement du journal afin de déterminer quels fichiers contiennent des données dans la plage Heure de début et Heure de fin.
Pour plus d’informations sur les paramètres Heure de début et Heure de fin, voir Filtres de données.
Vous ne devez pas supprimer ni déplacer les sources de journaux XML une fois que les sources de données d’un jeu de données ont été définies. Seuls les fichiers XML nouvellement créés doivent être ajoutés au répertoire des sources de données.
Le flux de données Avro fournit une méthode plus efficace d’intégration des données dans les outils de données :
  • Avro fournit un format source unique pour les données de trafic et de commerce.
  • Le flux Avro est constitué de données compressées de plusieurs blocs source fournis par jour. Il ne contient que des champs renseignés et fournit des fonctionnalités de surveillance et de notification, l’accès aux données historiques et la récupération automatique.
  • Le schéma, une disposition auto-définie des fichiers journaux Avro, est inclus au début de chaque fichier.
  • De nouveaux champs sont ajoutés avec les informations de prise en charge pour assimiler les données des outils de données sans aucune modification requise du décodeur. Notamment :
    • eVars : 1-250 (auparavant : 1-75)
    • Evénements personnalisés : 1-1000 (par rapport à 1-100)
    • Accès aux variables de solution pour les données mobiles, sociales et vidéo
En outre, l’utilisation du flux Avro permet d’accéder immédiatement à tous les nouveaux champs du flux sans arrêt, ce qui permet de mettre à jour les champs sans nécessiter d’heure de service.
Le flux de données Avro est configuré dans des fichiers distincts :
  • Un fichier journal Avro : Il s’agit du format de journal Avro généré à partir du décodeur pour formater les données de trafic et de commerce.
  • Un fichier de décodage Avro : Ce fichier vous permet de mapper des valeurs dans le nouveau format Avro. Vous pouvez configurer le décodeur à l’aide de l’assistant Avro Decoder.

Avro Decoder Wizard

Cet assistant configure le fichier journal du décodeur Avro.
Pour ouvrir, cliquez avec le bouton droit de la souris dans un espace de travail et sélectionnez Admin > Assistants > Avro Decoder Wizard .
Étape 1 : Sélectionnez un fichier journal Avro.
Au cours de cette étape, vous pouvez sélectionner un fichier source pour le schéma Avro. Les schémas sont accessibles à partir d’un fichier journal (.log) ou d’un fichier de décodeur existant (.avro). Les schémas peuvent être extraits de l’un ou l’autre des fichiers.
Fichier journal Avro
Cliquez sur pour ouvrir un fichier journal (.log) afin d’afficher le schéma en haut du fichier journal et de générer le fichier décodeur.
Fichier de décodeur Avro
Cliquez sur pour ouvrir et modifier le schéma d’un fichier de décodeur (.avro) existant.
Étape 2 : Sélectionnez Champs de saisie.
Sélectionnez les champs d’entrée à utiliser dans le jeu de données pour passer par le traitement du journal. Tous les champs du fichier s’affichent, ce qui vous permet de sélectionner les champs du flux.
Un x-product(Generates row) champ est fourni si un tableau est détecté dans les données. Ce champ génère de nouvelles lignes pour les données imbriquées dans un tableau en tant que champs d’entrée. Si, par exemple, vous avez une ligne Accès avec de nombreuses valeurs de produit dans un tableau, des lignes sont générées dans le fichier d’entrée pour chaque produit.
Sélectionner les valeurs par défaut
Sélectionnez les champs à identifier comme jeu standard de champs par défaut.
Sélectionner tout
Sélectionnez tous les champs du fichier.
Tout désélectionner
Effacez tous les champs du fichier.
Étape 3 : Sélectionnez les champs qui sont copiés pour générer des lignes.
Comme de nouvelles lignes peuvent être créées à partir de valeurs imbriquées dans un tableau, chaque nouvelle ligne créée doit avoir un ID de suivi et un horodatage. Cette étape vous permet de sélectionner les champs à copier vers des lignes à partir de l’enregistrement parent, comme un ID de suivi et un horodatage. Vous pouvez également sélectionner d’autres valeurs à ajouter à chaque ligne.
Sélectionner les valeurs par défaut
Sélectionnez un ensemble standard de champs par défaut nécessitant l’ajout de nouvelles valeurs de colonne à chaque ligne, comme un ID de suivi et un horodatage. Par exemple, un hit_source champ est une valeur par défaut devant être ajoutée à chaque nouvelle ligne (elle est définie comme valeur par défaut dans la liste). Vous pouvez ajouter d’autres valeurs de colonne à chaque ligne, le cas échéant.
Sélectionner tout
Sélectionnez tous les champs du fichier.
Tout désélectionner
Effacez tous les champs du fichier.
Utilisez la zone Rechercher pour rechercher des valeurs dans la liste.
Etape 4 : spécification du nom du décodeur
Attribuez un nom au groupe de champs et enregistrez-le en tant que fichier de décodeur. Le nom doit correspondre au nom du groupe Decoder spécifié dans votre source de journal.
Étape 5 : Enregistrez le fichier de décodeur.
Le menu Fichier s’ouvre pour nommer le fichier décodeur et l’enregistrer en tant que .cfg fichier dans le dossier Journaux .