Show Menu
SUJETS×

Installation de Dispatcher

Les versions de Dispatcher sont indépendantes d’AEM. Vous avez été redirigé vers cette page si vous avez suivi un lien vers la documentation de Dispatcher incluse dans la documentation d’une précédente version d’AEM.
Utilisez la page Notes de mises à jour de Dispatcher pour obtenir le dernier fichier d’installation de Dispatcher pour votre système d’exploitation et votre serveur web. Les numéros de version de Dispatcher sont indépendants des numéros de version d’Adobe Experience Manager et compatibles avec les versions 6.x et 5.x d’Adobe Experience Manager et 5.x d’Adobe CQ.
La convention de dénomination suivante est utilisée :
dispatcher-<web-server>-<operating-system>-<dispatcher-version-number>.<file-format>
Par exemple, le fichier dispatcher-apache2.4-linux-x86_64-ssl-4.3.1.tar.gz contient la version 4.3.1 de Dispatcher pour un serveur web Apache 2.4 qui fonctionne sous Linux i686, empaqueté à l’aide du format tar .
Le tableau suivant indique l’identifiant de serveur web utilisé dans les noms de fichier pour chaque serveur web :
Serveur web
Kit d’installation
Apache 2.4
dispatcher-apache 2.4 -<other parameters>
Microsoft Internet Information Server 7.5, 8, 8.5
dispatcher- iis -<autres paramètres>
Serveur-iplanet web Sun Java
dispatcher- ns -<autres paramètres>
Il est conseillé d’installer la dernière version de Dispatcher disponible pour votre plate-forme. Chaque année, vous devez mettre à jour votre instance de Dispatcher afin d’utiliser la version la plus récente. Cela vous permet de tirer parti des améliorations du produit.
Chaque archive contient les fichiers suivants :
  • les modules de Dispatcher ;
  • un exemple de fichier de configuration ;
  • le fichier LISEZMOI qui contient les instructions d’installation et les informations de dernière minute ;
  • le fichier MODIFICATIONS qui répertorie les problèmes résolus dans les versions actuelle et antérieures.
Avant de commencer l’installation, consultez le fichier LISEZMOI pour vérifier toutes les modifications de dernière minute/les notes spécifiques aux plates-formes.

Microsoft Internet Information Server

Pour plus d’informations sur la manière d’installer ce serveur web, consultez les ressources suivantes :

Composants IIS requis

Les versions 8.5 et 10 d’IIS nécessitent que les composants IIS suivants soient installés :
  • Extensions ISAPI
En outre, vous devez ajouter le rôle de serveur web (IIS). Utilisez le gestionnaire de serveur pour ajouter le rôle et les composants.

Microsoft IIS - Installation du module de Dispatcher

L’archive requise pour Microsoft Internet Information Server est la suivante :
  • dispatcher-iis-<operating-system>-<dispatcher-release-number>.zip
Le fichier .zip contient les fichiers suivants :
Fichier
Description
disp_iis.dll
Fichier de bibliothèque de liens dynamiques de Dispatcher.
disp_iis.ini
Fichier de configuration d’IIS. Cet exemple peut être mis à jour en fonction de vos besoins. Remarque  : Le fichier ini doit avoir la même racine de nom (name-root) que le fichier dll.
dispatcher.any
Exemple de fichier de configuration pour Dispatcher.
author_dispatcher.any
Exemple de fichier de configuration pour Dispatcher fonctionnant avec l’instance de création.
LISEZMOI
Fichier Lisezmoi contenant les instructions d’installation et les informations de dernière minute. Remarque  : Consultez le fichier avant de commencer l’installation.
MODIFICATIONS
Fichier Modifications qui répertorie les problèmes résolus dans les versions actuelle et antérieures.
Procédez comme suit pour copier les fichiers de Dispatcher à l’emplacement correct.
  1. Utilisez l’Explorateur Windows pour créer le répertoire <IIS_INSTALLDIR>/Scripts  ; par exemple C:\inetpub\Scripts .
  2. Extrayez les fichiers suivants du package de Dispatcher dans ce répertoire Scripts :
    • disp_iis.dll
    • disp_iis.ini
    • L’un des fichiers suivants selon si Dispatcher fonctionne avec une instance AEM de création ou de publication :
      • Instance de création: author_dispatcher.any
      • Instance de publication: dispatcher.any

Microsoft IIS - Configuration du fichier INI de Dispatcher

Modifiez le fichier disp_iis.ini pour configurer l’installation de Dispatcher. Le format de base du fichier .ini se présente comme suit :
[main]
configpath=<path to dispatcher.any>
loglevel=1|2|3
servervariables=0|1
replaceauthorization=0|1

Le tableau suivant décrit chaque propriété.
Paramètre
Description
configpath
Emplacement du fichier dispatcher.any dans le système de fichiers local (chemin d’accès absolu).
logfile
Emplacement du fichier dispatcher.log . Si cet emplacement n’est pas défini, les messages du journal se déplacent vers le journal des événements de Windows.
loglevel
Définit le niveau de journalisation utilisé pour générer des messages dans le journal des événements. Vous pouvez définir les valeurs suivantes :Niveau de journalisation du fichier journal :
0 - messages d’erreur uniquement.
1 - Erreurs et avertissements.
2 - Erreurs, avertissements et messages d’information
3 - Erreurs, avertissements, informations et messages de débogage.
Remarque : Il est conseillé de définir le niveau de journal sur 3 pendant l’installation et le test, puis de repasser à 0 lors de l’exécution dans un environnement de production.
replaceauthorization
Spécifie la manière dont les en-têtes d’autorisation sont traités dans la requête HTTP. Les valeurs suivantes sont valides :
0 - Les en-têtes d’autorisation ne sont pas modifiés.
1 - Remplace n’importe quel en-tête appelé « Authorization » autre que l’en-tête « Basic » par son équivalent Basic <IIS:LOGON\_USER> .
servervariables
Définit la façon dont les variables du serveur sont traitées.
0 - Les variables du serveur IIS ne sont envoyées ni à Dispatcher ni à AEM.
1 - Toutes les variables du serveur IIS (telles que LOGON\_USER, QUERY\_STRING, ... ) sont envoyées à Dispatcher, ainsi que les en-têtes de requêtes (et également à l’instance AEM si elle n’est pas mise en cache).
Les variables de serveur incluent AUTH\_USER, LOGON\_USER, HTTPS\_KEYSIZE et beaucoup d’autres. Voir la documentation d’IIS pour obtenir la liste complète des variables, avec des informations.
enable_chunked_transfer
Définit s’il faut activer (1) ou désactiver le transfert fragmenté (0) pour la réponse du client. La valeur par défaut est 0.
Un exemple de configuration :
[main]
configpath=C:\Inetpub\Scripts\dispatcher.any
loglevel=1
servervariables=1
replaceauthorization=0

Configuration de Microsoft IIS

Configurez IIS de sorte que le module ISAPI de Dispatcher soit intégré. Dans IIS, utilisez le mappage d’application contenant un caractère générique.

Configuration de l’accès anonyme - IIS 8.5 et 10

L’agent de réplication de vidage par défaut de l’instance de création est configuré de sorte qu’il n’envoie pas les informations d’identification de sécurité avec les demandes de vidage. Par conséquent, le site web que vous utilisez comme cache de Dispatcher doit autoriser l’accès anonyme.
Si votre site web utilise une méthode d’authentification, vous devez configurer l’agent de réplication de vidage en conséquence.
  1. Ouvrez le Gestionnaire des services Internet et sélectionnez le site web que vous utilisez comme cache de Dispatcher.
  2. En mode d’affichage des fonctionnalités, dans la section IIS, double-cliquez sur Authentification.
  3. Si l’authentification anonyme n’est pas activée, sélectionnez Authentification anonyme puis, dans la zone Actions, cliquez sur Activer.

Intégration du module ISAPI de Dispatcher - IIS 8.5 et 10

Procédez comme suit pour ajouter le module ISAPI de Dispatcher à IIS.
  1. Ouvrez le Gestionnaire des services Internet.
  2. Sélectionnez le site web que vous utilisez comme cache de Dispatcher.
  3. En mode d’affichage des fonctionnalités, dans la section IIS, double-cliquez sur Mappages de gestionnaires.
  4. Dans le panneau Actions de la page Mappages de gestionnaires, cliquez sur Ajouter un mappage de scripts générique, ajoutez les valeurs des propriétés suivantes, puis cliquez sur OK :
    • Chemin d’accès aux demandes : *
    • Exécutable : chemin d’accès absolu au fichier disp_iis.dll, par exemple C:\inetpub\Scripts\disp_iis.dll .
    • Nom : nom descriptif pour le mappage du gestionnaire, par exemple Dispatcher .
  5. Dans la boîte de dialogue qui s’affiche, pour ajouter la bibliothèque disp_iis.dll à la liste des restrictions ISAPI et CGI, cliquez sur Oui.
    Pour IIS 7.0 et 7.5, la configuration est terminée. Procédez comme suit si vous configurez IIS 8.0.
  6. (IIS 8.0) Dans la liste des mappages de gestionnaires, sélectionnez celui que vous venez de créer puis, dans la zone Actions, cliquez sur Modifier.
  7. (IIS 8.0) Dans la boîte de dialogue Modifier le mappage de scripts, cliquez sur le bouton Restrictions des demandes.
  8. (IIS 8.0) Pour s’assurer que le gestionnaire est utilisé pour les fichiers et dossiers qui ne sont pas encore mis en cache, annulez la sélection de l’option Appeler le gestionnaire seulement si une demande est mappée à, puis cliquez sur OK.
  9. (IIS 8.0) Dans la boîte de dialogue Modifier le mappage de scripts, cliquez sur OK.

Configuration de l’accès au cache - IIS 8.5 et 10

Accordez à l’utilisateur par défaut du pool d’applications l’accès en écriture au dossier utilisé comme cache de Dispatcher.
  1. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier racine du site web que vous utilisez comme cache de Dispatcher, puis cliquez sur Propriétés, par exemple C:\inetpub\wwwroot .
  2. Sous l’onglet Sécurité, cliquez sur Modifier puis, dans la boîte de dialogue Autorisations, cliquez sur Ajouter. Une boîte de dialogue vous invite à sélectionner des comptes d’utilisateurs. Cliquez sur le bouton Emplacements, sélectionnez le nom de l’ordinateur, puis cliquez sur OK.
    Laissez cette boîte de dialogue ouverte pendant que vous effectuez l’étape suivante.
  3. Dans le Gestionnaire IIS, choisissez le site IIS que vous utilisez pour le cache de Dispatcher et, dans la partie droite de la fenêtre, cliquez sur Paramètres avancés.
  4. Sélectionnez la valeur de la propriété Pool d’applications et copiez-la dans le Presse-papiers.
  5. Revenez à la boîte de dialogue ouverte. Dans la zone Entrez les noms des objets à sélectionner, saisissez IIS AppPool\ , puis collez le contenu du Presse-papiers. La valeur doit ressembler à l’exemple suivant :
    IIS AppPool\DefaultAppPool
  6. Cliquez sur le bouton Vérifier les noms. Lorsque Windows résout le compte d’utilisateur, cliquez sur OK.
  7. Dans la boîte de dialogue Autorisations du dossier de Dispatcher, sélectionnez le compte que vous venez d’ajouter. Activez toutes les autorisations pour le compte, à l’exception du contrôle total , puis cliquez sur OK. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés du dossier.

Enregistrement du type Mime JSON - IIS 8.5 et 10

Si vous souhaitez que Dispatcher autorise les appels JSON, utilisez la procédure suivante pour enregistrer le type MIME JSON.
  1. Dans le Gestionnaire des services Internet, sélectionnez le site web, puis en mode d’affichage des fonctionnalités, double-cliquez sur Types MIME.
  2. Si l’extension JSON ne figure pas dans la liste, dans le panneau Actions, cliquez sur Ajouter, entrez les valeurs des propriétés suivantes, puis cliquez sur OK :
    • Extension de nom de fichier : .json
    • MIME Type: application/json

Suppression du segment masqué bin - IIS 8.5 et 10

Suivez la procédure ci-dessous pour supprimer le segment masqué bin . Les sites web qui ne sont pas nouveaux peuvent contenir ce segment masqué.
  1. Dans le Gestionnaire des services Internet, sélectionnez le site web, puis en mode d’affichage des fonctionnalités, double-cliquez sur Filtrage des demandes.
  2. Sélectionnez le segment bin , cliquez sur Supprimer, puis sur Oui dans la boîte de dialogue de confirmation.

Consignation des messages IIS dans un fichier - IIS 8.5 et 10

Utilisez la procédure suivante pour consigner des messages de journal de Dispatcher dans un fichier journal au lieu du journal des événements de Windows. Vous devez configurer Dispatcher de sorte qu’il utilise le fichier journal, puis fournir à IIS un accès en écriture au fichier.
  1. Utilisez l’Explorateur Windows pour créer un dossier nommé dispatcher sous le dossier des journaux de l’installation d’IIS. Le chemin d’accès à ce dossier pour une installation standard est C:\inetpub\logs\dispatcher .
  2. Cliquez avec le bouton droit sur le dossier de Dispatcher, puis cliquez sur Propriétés.
  3. Sous l’onglet Sécurité, cliquez sur Modifier puis, dans la boîte de dialogue Autorisations, cliquez sur Ajouter. Une boîte de dialogue vous invite à sélectionner des comptes d’utilisateurs. Cliquez sur le bouton Emplacements, sélectionnez le nom de l’ordinateur, puis cliquez sur OK.
    Laissez cette boîte de dialogue ouverte pendant que vous effectuez l’étape suivante.
  4. Dans le Gestionnaire IIS, choisissez le site IIS que vous utilisez pour le cache de Dispatcher et, dans la partie droite de la fenêtre, cliquez sur Paramètres avancés.
  5. Sélectionnez la valeur de la propriété Pool d’applications et copiez-la dans le Presse-papiers.
  6. Revenez à la boîte de dialogue ouverte. Dans la zone Entrez les noms des objets à sélectionner, saisissez IIS AppPool\ , puis collez le contenu du Presse-papiers. La valeur doit ressembler à l’exemple suivant :
    IIS AppPool\DefaultAppPool
  7. Cliquez sur le bouton Vérifier les noms. Lorsque Windows résout le compte d’utilisateur, cliquez sur OK.
  8. Dans la boîte de dialogue Autorisations du dossier de Dispatcher, sélectionnez le compte que vous venez d’ajouter, activez toutes les autorisations pour le compte à l’exception du contrôle total , puis cliquez sur OK. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés du dossier.
  9. Utilisez un éditeur de texte pour ouvrir le fichier disp_iis.ini
  10. Ajoutez une ligne de texte similaire à l’exemple suivant pour configurer l’emplacement du fichier journal, puis enregistrez le fichier :
    logfile=C:\inetpub\logs\dispatcher\dispatcher.log
    
    

Étapes suivantes

Pour pouvoir commencer à utiliser Dispatcher, vous devez connaître :

Serveur web Apache

Les instructions d’installation sous Windows et Unix sont traitées dans cette section. Soyez attentif en effectuant les étapes.

Installation du serveur web Apache

Pour plus d’informations sur le mode d’installation d’un serveur web Apache, lisez le manuel d’installation, que ce soit en ligne ou sur papier.
Si vous créez un fichier binaire Apache en compilant les fichiers source, assurez-vous que vous avez activé la prise en charge dynamique des modules . Cette opération peut être effectuée à l’aide de l’une des options --enable-shared . Au minimum, incluez le module mod_so .
Vous trouverez plus d’informations dans le manuel d’installation du serveur web Apache.
Also see the Apache HTTP Server Security Tips and Security Reports .

Serveur web Apache - Ajout du module de Dispatcher

Dispatcher est fourni en tant que :
  • Windows  : bibliothèque de liens dynamiques (Dynamic Link Library, DLL)
  • Unix  : objet dynamique partagé (Dynamic Shared Object, DSO)
Les fichiers d’archivage d’installation contiennent les fichiers suivants (selon si vous avez sélectionné Windows ou Unix) :
Fichier
Description
disp_apache<x.y>.dll
Windows : fichier de bibliothèque de liens dynamiques de Dispatcher.
dispatcher-apache<x.y>-<rel-nr>.so
Unix : fichier de bibliothèque d’objets partagés de Dispatcher.
mod_dispatcher.so
Unix : exemple de lien.
http.conf.disp<x>
Exemple de fichier de configuration pour le serveur Apache.
dispatcher.any
Exemple de fichier de configuration pour Dispatcher.
LISEZMOI
Fichier Lisezmoi contenant les instructions d’installation et les informations de dernière minute. Remarque  : Consultez le fichier avant de commencer l’installation.
MODIFICATIONS
Fichier Modifications qui répertorie les problèmes résolus dans les versions actuelle et antérieures.
Suivez les étapes ci-dessous pour ajouter Dispatcher au serveur web Apache :
  1. Placez le fichier de Dispatcher dans le répertoire approprié du module Apache :
    • Windows  : placez disp_apache<x.y>.dll <APACHE_ROOT>/modules
    • Unix  : localisez le répertoire <APACHE_ROOT>/libexec ou <APACHE_ROOT>/modules selon votre installation.\
      Copiez dispatcher-apache<options>.so dans ce répertoire. Pour simplifier la maintenance sur le long terme, vous pouvez également créer un lien symbolique nommé mod_dispatcher.so dans Dispatcher : ln -s dispatcher-apache<x>-<os>-<rel-nr>.so mod_dispatcher.so
  2. Copiez le fichier dispatcher.any dans le répertoire <APACHE_ROOT>/conf .
    Remarque : Vous pouvez placer ce fichier dans un autre emplacement tant que la propriété DispatcherLog du module de Dispatcher est configurée en conséquence. (Voir Entrées de configuration spécifiques à Dispatcher ci-dessous.)

Serveur web Apache - Configuration des propriétés SELinux

Si vous exécutez Dispatcher sur RedHat Linux Kernel 2.6 avec des propriétés SELinux activées, vous pouvez rencontrer des messages d’erreur de ce type dans le fichier journal de Dispatcher.
Mon Jun 30 00:03:59 2013] [E] [16561(139642697451488)] Unable to connect to backend rend01 (10.122.213.248:4502): Permission denied
Ceci est probablement lié à une sécurité SELinux activée. Dans ce cas, vous devez procéder comme suit :
  • Configurez le contexte SELinux du fichier du module de Dispatcher.
  • Activez les scripts et modules HTTPD pour établir des connexions réseau.
  • Configurez le contexte SELinux du docroot, dans lequel les fichiers mis en cache sont stockés.
Entrez les commandes suivantes dans une fenêtre de terminal en remplaçant [path to the dispatcher.so file] par le chemin d’accès au module de Dispatcher que vous avez installé sur le serveur web Apache, et path to the docroot par le chemin d’accès à l’emplacement du docroot (par exemple /opt/cq/cache ) :
semanage fcontext -a -t httpd_modules_t [path to the dispatcher.so file]
setsebool -P httpd_can_network_connect on
chcon -R --type httpd_sys_content_t [path to the docroot]
semanage fcontext -a -t httpd_sys_content_t "[path to the docroot](/.*)?"

Serveur web Apache - Configuration du serveur web Apache pour Dispatcher.

Le serveur web Apache doit être configuré à l’aide de httpd.conf . Le kit d’installation de Dispatcher contient un exemple de fichier de configuration nommé httpd.conf.disp<x> .
Les étapes suivantes sont obligatoires :
  1. Accéder à <APACHE_ROOT>/conf .
  2. Ouvrez httpd.conf pour modification.
  3. Vous devez ajouter les entrées de configuration suivantes, dans l’ordre indiqué :
    • LoadModule pour charger le module au démarrage.
    • Des entrées de configuration spécifiques à Dispatcher, notamment DispatcherConfig, DispatcherLog et DispatcherLogLevel .
    • SetHandler pour activer Dispatcher. LoadModule .
    • ModMimeUsePathInfo pour configurer le comportement de mod_mime .
  4. (Facultatif) Il est recommandé de modifier le propriétaire du répertoire htdocs :
    • Le serveur Apache démarre en tant que racine, bien que les processus enfants démarrent en tant que démon (pour des raisons de sécurité). DocumentRoot ( <APACHE_ROOT>/htdocs ) doit appartenir au démon de l’utilisateur :
      cd <APACHE_ROOT>  
      chown -R daemon:daemon htdocs
      
      
LoadModule
Le tableau suivant répertorie des exemples que vous pouvez utiliser. Les entrées exactes varient en fonction de votre serveur web Apache spécifique :
Windows
... LoadModule dispatcher_module modules\disp_apache.dll ...
Unix (en supposant un lien symbolique)
... LoadModule dispatcher_module libexec/mod_dispatcher.so ...
Le premier paramètre de chaque instruction doit être écrit exactement comme dans les exemples ci-dessus.
Pour des informations détaillées sur cette commande, voir les exemples de fichiers de configuration fournis et la documentation du serveur web Apache.
Entrées de configuration spécifiques à Dispatcher
Les entrées de configuration spécifiques à Dispatcher sont définies après l’entrée LoadModule. Le tableau suivant présente un exemple de configuration qui s’applique à la fois à Unix et Windows :
Windows et Unix
...
<fModule disp_apache2.c>
DispatcherConfig conf/dispatcher.any
DispatcherLog logs/dispatcher.log DispatcherLogLevel 3
DispatcherNoServerHeader 0 DispatcherDeclineRoot 0
DispatcherUseProcessedURL 0
DispatcherPassError 0
DispatcherKeepAliveTimeout 60
</IfModule>
...

Vous trouverez les paramètres de configuration dans le tableau suivant :
Paramètre
Description
DispatcherConfig
Emplacement et nom du fichier de configuration de Dispatcher.
Lorsque cette propriété est située dans la configuration du serveur principal, tous les hôtes virtuels héritent de la valeur de la propriété. Toutefois, les hôtes virtuels peuvent inclure une propriété DispatcherConfig pour remplacer la configuration du serveur principal.
DispatcherLog
Emplacement et nom du fichier journal.
DispatcherLogLevel
Niveau de journal du fichier journal :
0 - Erreurs
1 - Avertissements
2 - Infos
3 - Déboguer
Remarque  : Il est conseillé de définir le niveau de journal sur 3 pendant l’installation et le test, puis sur 0 lors de l’exécution dans un environnement de production.
DispatcherNoServerHeader
Ce paramètre est obsolète et n’a plus aucun effet.
Définit l’en-tête du serveur à utiliser :
  • Non défini ou 0 - L’en-tête du serveur HTTP contient la version AEM.
  • 1 - L’en-tête du serveur Apache est utilisé.
DispatcherDeclineRoot
Définit le refus ou l’acceptation des demandes à la racine « / » :
0 - accepte des requêtes à /
1 - les requêtes à / ne sont pas gérées par Dispatcher ; utilisez mod_alias pour le mappage correct.
DispatcherUseProcessedURL
Définit s’il faut utiliser des URL prétraitées pour tout traitement supplémentaire par Dispatcher :
0 - utilise l’URL d’origine transmise au serveur web.
1 - Dispatcher utilise l’URL déjà traitée par les gestionnaires qui précèdent Dispatcher (c’est-à-dire mod_rewrite ) à la place de l’URL d’origine transmise au serveur. Par exemple, l’URL d’origine ou l’URL traitée est mise en correspondance avec des filtres de Dispatcher. L’URL est également utilisée comme base de la structure de fichiers du cache. Pour plus d’informations sur mod_rewrite, voir la documentation sur le site web d’Apache, par exemple Apache 2.4. Lors de l’utilisation de mod_rewrite, il est conseillé d’utiliser l’indicateur 'passthrough
DispatcherPassError
Définit comment prendre en charge les codes d’erreur pour le traitement de ErrorDocument :
0 - Dispatcher met en file d’attente toutes les réponses d’erreur envoyées au client.
1 - Dispatcher ne met pas en file d’attente une réponse d’erreur envoyée au client (dont le code d’état est supérieur ou égal à 400), mais transfère le code d’état à Apache qui permet, par exemple, à une directive ErrorDocument de traiter ce code d’état.
Plage de codes - Indiquez une plage de codes d’erreur pour lesquels la réponse est transmise à Apache. D’autres codes d’erreur sont transmis au client. Par exemple, la configuration suivante transmet les réponses au client pour l’erreur 412 et toutes les autres erreurs sont transmises à Apache : DispatcherPassError 400-411,413-417
DispatcherKeepAliveTimeout
Indique le délai de persistance, en secondes. Depuis la version 4.2.0 de Dispatcher, la valeur de persistance par défaut est 60. La valeur 0 désactive la persistance.
DispatcherNoCanonURL
Si vous définissez ce paramètre sur On, l’URL brute sera transmise au serveur principal au lieu de celle qui est canonisée et remplacera les paramètres de DispatcherUseProcessedURL. La valeur par défaut est Off.
Remarque  : Les règles de filtrage de la configuration Dispatcher sont toujours évaluées par rapport à l’URL expurgée et non à l’URL brute.
Les entrées de chemin d’accès sont relatives au répertoire racine du serveur web Apache.
Les paramètres par défaut de l’en-tête du serveur sont les suivants : ServerTokens Full DispatcherNoServerHeader 0 Indique la version d’AEM (à des fins statistiques). Si vous souhaitez désactiver ces informations dans l’en-tête que vous pouvez définir : ServerTokens Prod See the Apache Documentation about ServerTokens Directive (for example, for Apache 2.4) for more information.
SetHandler
Après ces entrées, vous devez ajouter une instruction SetHandler au contexte de la configuration ( <Directory> , <Location> ) pour que Dispatcher traite les requêtes entrantes. L’exemple suivant configure Dispatcher pour traiter les demandes du site web complet :
Windows et Unix
...  
<Directory />  
<IfModule disp\_apache2.c>  
SetHandler dispatcher-handler  
</IfModule>  
  
Options FollowSymLinks  
AllowOverride None  
</Directory>  
...

L’exemple suivant configure Dispatcher pour traiter les demandes d’un domaine virtuel :
Windows
...  
<VirtualHost 123.45.67.89>  
ServerName www.mycompany.com  
DocumentRoot _\[cache-path\]_\\docs  
<Directory _\[cache-path\]_\\docs>  
<IfModule disp\_apache2.c>  
SetHandler dispatcher-handler  
</IfModule>  
AllowOverride None  
</Directory>  
</VirtualHost>  
...

Unix
...  
<VirtualHost 123.45.67.89>  
ServerName www.mycompany.com  
DocumentRoot /usr/apachecache/docs  
<Directory /usr/apachecache/docs>  
<IfModule disp\_apache2.c>  
SetHandler dispatcher-handler  
</IfModule>  
AllowOverride None  
</Directory>  
</VirtualHost>  
...

Le paramètre de l’instruction SetHandler doit être écrit exactement comme dans les exemples ci-dessus , car il s’agit du nom du gestionnaire défini dans le module. Pour des informations détaillées sur cette commande, voir les exemples de fichiers de configuration fournis et la documentation du serveur web Apache.
ModMimeUsePathInfo
Après l’instruction SetHandler , vous devez également ajouter la définition ModMimeUsePathInfo .
Le paramètre  ModMimeUsePathInfo ne doit être utilisé et configuré que si vous utilisez la version 4.0.9 de Dispatcher ou une version ultérieure. (Notez que la version 4.0.9 de Dispatcher a été lancée en 2011. Si vous utilisez une version plus ancienne, il peut être judicieux de la mettre à niveau vers la dernière version de Dispatcher).
Le paramètre ModMimeUsePathInfo doit être défini sur On pour toutes les configurations d’Apache :
ModMimeUsePathInfo On
Le module mod_mime (voir par exemple Module Apache mod_mime ) est utilisé pour affecter des métadonnées de contenu au contenu sélectionné pour une réponse HTTP. La configuration par défaut signifie que, lorsque mod_mime détermine le type de contenu, seule la partie de l’URL qui correspond à un fichier ou à un répertoire est prise en considération.
Lorsque le paramètre On est défini sur ModMimeUsePathInfo , il indique que mod_mime doit déterminer le type de contenu en fonction de l’URL complète . Cela signifie que des métadonnées sont appliquées aux ressources virtuelles selon leur extension.
L’exemple suivant active ModMimeUsePathInfo  :
Windows et Unix
...  
<Directory />  
<IfModule disp\_apache2.c>  
SetHandler dispatcher-handler  
ModMimeUsePathInfo On  
</IfModule>  
  
Options FollowSymLinks  
AllowOverride None  
</Directory>  
...

Activation de la prise en charge HTTPS (Unix et Linux)

Dispatcher utilise OpenSSL pour implémenter une communication sécurisée via HTTP. À partir de la version  4.2.0 de Dispatcher, OpenSSL 1.0.0 et OpenSSL 1.0.1 sont pris en charge. Dispatcher utilise OpenSSL 1.0.0 par défaut. Pour utiliser OpenSSL 1.0.1, créez des liens symboliques en suivant la procédure suivante, afin que Dispatcher utilise les bibliothèques OpenSSL installées.
  1. Ouvrez un terminal et définissez le répertoire actuel sur le répertoire dans lequel les bibliothèques OpenSSL sont installées, par exemple :
    cd /usr/lib64
    
    
  2. Pour créer les liens symboliques, saisissez les commandes suivantes :
    ln -s libssl.so libssl.so.1.0.1
    ln -s libcrypto.so libcrypto.so.1.0.1
    
    
Si vous utilisez une version personnalisée d’Apache, assurez-vous qu’Apache et Dispatcher sont compilés à l’aide de la même version de OpenSSL .

Étapes suivantes

Pour pouvoir commencer à utiliser Dispatcher, vous devez connaître :

Serveur web Sun Java System/iPlanet

Les instructions pour les environnements Windows et Unix sont traitées dans cette section. Sélectionnez les étapes à exécuter avec précaution.

Serveur web Sun Java System/iPlanet - Installation du serveur web

Pour obtenir des informations complètes sur l’installation de ces serveurs web, consultez leur documentation correspondante :
  • Serveur web Sun Java System
  • Serveur web iPlanet

Serveur web Sun Java System/iPlanet - Ajout du module de Dispatcher

Dispatcher est fourni en tant que :
  • Windows  : bibliothèque de liens dynamiques (Dynamic Link Library, DLL)
  • Unix  : objet dynamique partagé (Dynamic Shared Object, DSO)
Les fichiers d’archivage d’installation contiennent les fichiers suivants (selon si vous avez sélectionné Windows ou Unix) :
Fichier
Description
disp_ns.dll
Windows : fichier de bibliothèque de liens dynamiques de Dispatcher.
dispatcher.so
Unix : fichier de bibliothèque d’objets partagés de Dispatcher.
dispatcher.so
Unix : exemple de lien.
obj.conf.disp
Exemple de fichier de configuration pour le serveur web iPlanet/Sun Java System.
dispatcher.any
Exemple de fichier de configuration pour Dispatcher.
LISEZMOI
Fichier Lisezmoi contenant les instructions d’installation et les informations de dernière minute. Remarque : Consultez le fichier avant de commencer l’installation.
MODIFICATIONS
Fichier Modifications qui répertorie les problèmes résolus dans les versions actuelle et antérieures.
Procédez comme suit pour ajouter Dispatcher au serveur web :
  1. Placez le fichier de Dispatcher dans le répertoire plugin du serveur web :

Serveur web Sun Java System/iPlanet - Configuration pour Dispatcher

Le serveur web doit être configuré à l’aide de obj.conf . Le kit d’installation de Dispatcher contient un exemple de fichier de configuration nommé obj.conf.disp .
  1. Accéder à <WEBSERVER_ROOT>/config .
  2. Ouvrez obj.conf pour modification.
  3. Copiez la ligne qui va Service fn="dispService" de obj.conf.disp à la section d’initialisation de obj.conf .
  4. Enregistrez les modifications.
  5. Ouvrez magnus.conf pour modification.
  6. Copiez les deux lignes qui vont de Init funcs="dispService, dispInit" et Init fn="dispInit" de obj.conf.disp à la section d’initialisation de magnus.conf .
  7. Enregistrez les modifications.
Les configurations suivantes doivent toutes se trouver sur une seule ligne et $(SERVER_ROOT) et $(PRODUCT_SUBDIR) doivent être remplacés par leurs valeurs respectives.
Init
Le tableau suivant répertorie des exemples que vous pouvez utiliser. Les entrées exactes varient en fonction de votre serveur web spécifique :
Windows et Unix
...  
Init funcs="dispService,dispInit" fn="load-modules" shlib="$(SERVER\_ROOT)/plugins/dispatcher.so"  
Init fn="dispInit" config="$(PRODUCT\_SUBDIR)/dispatcher.any" loglevel="1" logfile="$(PRODUCT\_SUBDIR)/logs/dispatcher.log"  
keepalivetimeout="60"  
...

où :
Paramètre
Description
config
Emplacement et nom du fichier de configuration dispatcher.any.
logfile
Emplacement et nom du fichier journal.
loglevel
Niveau de journal lors de l’écriture de messages dans le fichier journal :
0 erreur
1 avertissement
2 infos
3 messages de débogage
Remarque  : Il est conseillé de définir le niveau de journal sur 3 pendant l’installation et le test, puis sur 0 lors de l’exécution dans un environnement de production.
keepalivetimeout
Indique le délai de persistance, en secondes. Depuis la version 4.2.0 de Dispatcher, la valeur de persistance par défaut est 60. La valeur 0 désactive la persistance.
Selon vos besoins, vous pouvez définir Dispatcher en tant que service pour les objets. Pour configurer Dispatcher pour l’ensemble du site web, modifiez l’objet par défaut :
Windows
...  
NameTrans fn="document-root" root="$(PRODUCT\_SUBDIR)\\dispcache"  
...  
Service fn="dispService" method="(GET|HEAD|POST)" type="\*\\\*"  
...

Unix
...  
NameTrans fn="document-root" root="$(PRODUCT\_SUBDIR)/dispcache"  
...  
Service fn="dispService" method="(GET|HEAD|POST)" type="\*/\*"  
...

Étapes suivantes

Pour pouvoir commencer à utiliser Dispatcher, vous devez connaître :