Show Menu
SUJETS×

Partie 5 : facteurs liés à l’assistance

Cette page présente la dernière partie qui conclut une série en 5 parties conçue pour initier les membres de l’équipe à la prise en charge des problèmes matériels, logiciels et de connectivité. Cette phase explore les estimations de coûts et les structures en matière d’assistance sur site. Il y est également question de la gestion des paramètres du contrat de niveau de service, des budgets opérationnels et des transferts de centre d’exploitation de réseau.

Présentation

Le Jour 2 commence une fois que les conditions suivantes sont remplies :
  • Déploiement du projet sur le terrain
  • Vérification de la connectivité des périphériques et du fonctionnement entre le technicien chargé de l’installation et le centre d’exploitation de réseau
Avant le début du Jour 2, il faut planifier les budgets en cours du cycle de vie.
La planification comprend :
  • Résolution des défaillances matérielles, logicielles ou de connectivité
  • Conciliation des coûts liés à la résolution des problèmes avec les exigences des clients finaux
  • Identification de la meilleure méthode pour résoudre les problèmes sur le réseau
  • Alignement entre l’implémentateur AEM et l’intégrateur AV lors de l’élaboration des plans d’assistance du Jour 2

Récapitulatif des principaux points à prendre en compte pour l’assistance du Jour 2

Voici quelques points essentiels à prendre en compte pour l’assistance du Jour 2 :
  • Pour garantir l’harmonisation et une transition en douceur de la mise en œuvre à l’assistance opérationnelle, l’implémentateur AEM doit travailler avec l’intégrateur AV pour veiller à ce que des scripts d’assistance appropriés soient définis dans le plan d'assistance du Jour 2.
  • Des exigences telles que la gestion à distance des périphériques, la disponibilité du service d’assistance et le support technique sur site sont quasiment universelles à ce stade de l’évolution du secteur de la signalisation numérique. Au-delà de ces besoins de base, les intégrateurs AV doivent également explorer les variables de coût entre les modèles de surveillance et de d’assistance proactifs et réactifs.
  • Des exigences telles que la gestion à distance des périphériques, la disponibilité du service d’assistance et le support technique sur site sont quasiment universelles à ce stade de l’évolution du secteur de la signalisation numérique. Au-delà de ces besoins de base, les intégrateurs AV doivent également explorer les variables de coût entre les modèles de surveillance et de d’assistance proactifs et réactifs.
  • Pour garantir un succès durable, il est essentiel d’établir un contrat de niveau d’assistance du Jour 2 (également dénommé « SLA ») en partenariat avec l’intégrateur A/V. Les contrats de niveau de service détaillent les services d’assistance après le déploiement et permettent de définir les attentes des clients.
  • La base de connaissances est une ressource essentielle à une gestion efficace de plusieurs réseaux. SharePoint est une plate-forme couramment utilisée pour ce type de ressource. La base de connaissances comprend des questions et réponses pré-écrites que les agents des centres d’exploitation de réseau doivent suivre afin de garantir un traitement homogène des demandes de résolution des problèmes entrantes. Les bases de connaissances comprennent généralement des documents de référence pour les configurations du système et les emplacements des sites, dont des feuilles de calcul pour le matériel et des documents de référence pour les logiciels des systèmes.
  • Les capacités de surveillance et de gestion dépendent largement des systèmes d’exploitation et des capacités d’écran du lecteur multimédia. Les systèmes d’exploitation Windows offrent le niveau de détail le plus élevé. Pour les déploiements exécutés sur des périphériques Android ou iOS, on a recours à la gestion des périphériques mobiles (également appelée MDM).
  • Certains fabricants d’écrans offrent la possibilité de surveiller les écrans indépendamment des lecteurs de contenu multimédia, tandis que d’autres nécessitent un périphérique externe.
  • Les intégrateurs AV exploitent une combinaison de technologies, de sorte que les solutions restent flexibles pour répondre au mieux aux besoins du client final.

Partie 5 : tutoriel vidéo sur les facteurs liés à l’assistance

Suivez ce tutoriel qui conclut une série en 5 parties. Il met l’accent sur l’alignement et la transition en douceur de la mise en œuvre à l’assistance opérationnelle. Il explique également comment un implémentateur AEM doit travailler avec l’intégrateur AV pour garantir des scripts de prise en charge appropriés définis dans le cadre du plan d’assistance du Jour 2.

Considérations relatives aux projets


Découvrez comment résoudre les problèmes liés au matériel, aux logiciels et à la connectivité. Explorez les estimations de coûts et les structures d’assistance sur site.

Conclusion

Ces séries en 5 parties se concentrent sur des points essentiels pour assurer la réussite de votre projet. Consultez d’autres sections du Guide de l’utilisateur d’AEM Screens pour plus d’informations sur l’implémentation.