Show Menu
SUJETS×

Privacy Service et les Experience Cloud applications

Adobe Experience Platform Privacy Service is built to support privacy requests for several Adobe Experience Cloud applications. Chaque application est compatible avec différentes valeurs et différents identifiants de produit pour l’identification des titulaires de données.
This document serves as a reference for Experience Cloud application documentation that outlines how to configure that application for privacy-related operations. Cela inclut les formats et les libellés de vos données. Deux catégories d’applications sont traitées :
Please review the documentation for your Experience Cloud applications to learn how to format your privacy requests, and which values are supported for those requests.

Applications integrated with Privacy Service

The following is a list of Experience Cloud applications that are integrated with Privacy Service, including the Privacy Service capabilities they are compatible with, and links to documentation for more information.
Application
Accès/suppression
Opposition
Documentation et considérations
Adobe Advertising Cloud
Adobe Analytics
Adobe Audience Manager
Adobe Campaign Standard
Attributs du client Adobe (CRS)
N/A
Adobe Experience Platform
Adobe Primetime Authentication
N/A
Adobe Target
N/A

Applications en libre-service

The following is a list of Experience Cloud applications that are not integrated with Privacy Service and must manage their privacy concerns internally. Vous trouverez des liens vers la documentation de chaque application, ainsi qu’une description du contenu de la documentation.
Application
Description de la documentation
Présentation des fonctionnalités relatives au RGPD pour Adobe Campaign Classic.
Étapes pour empêcher le déclenchement des balises Adobe jusqu’à l’obtention du consentement.
Présentation de la gestion des requêtes RGPD par l’administrateur de la confidentialité client ou l’administrateur AEM.
Étapes pour créer des requêtes RGPD d’accès et de suppression à l’aide de Livefyre.
Comment les développeurs peuvent-ils utiliser les extensions et le créateur de règles pour définir les solutions d’accords préalables et de droits d’opposition ?