Show Menu
TOPICS×

Mise en œuvre avec Dynamic Tag Management

Les mises en œuvre précédentes utilisaient Dynamic Tag Management (DTM) pour configurer, déployer et intégrer le service Experience Cloud Identity à vos autres solutions Experience Cloud.

Mise en œuvre avec Dynamic Tag Management

Les mises en œuvre précédentes utilisaient Dynamic Tag Management (DTM) pour configurer, déployer et intégrer le service Experience Cloud Identity à vos autres solutions Experience Cloud.
Actuellement, l’outil de mise en œuvre favorisé et recommandé est Adobe Experience Platform Launch . En effet, celui-ci permet la simplification des tâches complexes de gestion des balises ainsi que l’automatisation du placement du code, allant au-delà des capacités de DTM. Voir Mise en œuvre avec Launch .

Dynamic Tag Management et service d’ID

Dynamic Tag Management vous permet de configurer, de déployer et de gérer votre instance de service d’ID et les intégrations de solutions Experience Cloud associées. DTM aide à simplifier le processus de mise en œuvre parce qu’il est profondément intégré au service d’ID et aux autres solutions Experience Cloud. Ajoutez simplement l’outil Experience Cloud ID et configurez-le, puis définissez des informations, telles que :
  • ID d’organisation d’Experience Cloud (automatiquement renseigné s’il est lié à Experience Cloud)
  • Serveur de suivi Analytics (sécurisé et non sécurisé)
  • Serveur Experience Cloud (pour les serveurs de suivi propriétaires)
DTM est mise gratuitement à disposition de tous les Experience Cloud clients.
Prise en main de DTM
DTM est un outil simple, mais puissant. Si vous ne l’utilisez pas déjà, nous vous recommandons vivement de le faire. Voir la documentation DTM et la vidéo de prise en main de DTM pour démarrer avec ce service. Pour obtenir des instructions relatives à la configuration du service d’ID avec DTM, voir les informations et procédures des sections ci-dessous.

Consignes de déploiement

Consultez les conditions requises et les procédures suivantes avant d’essayer de mettre en œuvre le service Experience Cloud Identity avec Dynamic Tag Management (DTM).
Configuration de votre compte
Avant de commencer, assurez-vous d’avoir configuré votre organisation et vos solutions pour Experience Cloud. Vous devez également vous familiariser avec Dyanamic Tag Management. Cette documentation peut vous aider à démarrer :
Emplacement et ordre de chargement du code du service d’ID
Le service d’ID fonctionne en demandant et en recevant un identifiant unique à partir des serveurs de collecte des données Adobe. Pour fonctionner correctement, le code du service d’ID doit être :
  • Le premier bloc de Adobe code qui s’exécute sur la page.
  • Situé le plus haut possible sur la page, généralement à l’intérieur du
    <head>
    bloc de code.
Tant que vous conservez toutes vos solutions et bibliothèques de code Adobe dans DTM, il fera en sorte que le code de votre service d’ID soit situé au bon endroit et qu’il s’exécute au bon moment.
Validation de la collecte de données régionale
Les clients doivent fournir un CNAME ou utiliser
*.sc.omtrdc
pour la collecte de données régionales (RDC). Demandez à votre consultant Adobe de vous fournir les paramètres RDC spécifiques.
Configuration des suites de rapports Analytics
Les nouveaux clients Analytics doivent créer une suite de rapports pour la collecte des données.

Mise en œuvre du service Experience Cloud Identity à l’aide de DTM

Suivez les étapes suivantes pour mettre en œuvre le service d’ID avec Dynamic Tag Management (DTM).
Conditions préalables
Étapes de mise en œuvre
Pour mettre en œuvre le service d’ID avec DTM, procédez comme suit :
  1. Dans le tableau de bord DTM, cliquez sur la propriété Web avec laquelle vous souhaitez travailler.
  2. Dans l’onglet
    Aperçu
    de la propriété Web sélectionnée, cliquez sur
    Ajouter un outil
    .
  3. Dans la liste
    Type d’outil
    , cliquez sur
    Service Experience Cloud Identity
    .
    Cette action renseigne le champ
    ID d’organisation d’Experience Cloud
    avec votre ID d’organisation. Si votre compte DTM n’est pas associé à Experience Cloud, vous devrez fournir cet ID. Pour associer votre compte, voir Association des comptes dans Experience Cloud . Voir les conditions requises pour obtenir des informations sur la manière de trouver votre ID d’organisation.
  4. Saisissez le nom de votre serveur de suivi dans la boîte
    Serveur de suivi
    . Si vous ne savez pas comment trouver votre serveur de suivi, consultez la FAQ et la Collecte correcte des variables trackingServer et trackingServerSecure .
  5. Cliquez sur
    Créer un outil
    , puis sur
    Enregistrer les modifications
    .
    Après l’enregistrement, le service d’ID est configuré en tant qu’outil dans DTM. Cependant, il n’est pas encore prêt à l’emploi. Votre outil DTM doit encore passer le processus de publication/d’approbation de DTM, et vous avez l’occasion de configurer des paramètres supplémentaires. Pour plus d’informations sur le processus d’approbation de DTM, voir la vidéo Prise en main rapide des fondamentaux pour les utilisateurs . Pour plus d’informations sur les paramètres supplémentaires que vous pouvez ajouter à DTM, voir Paramètres du service Experience Cloud Identity pour DTM .

Paramètres du service Experience Cloud Identity pour DTM

Décrit les champs ID d’organisation, Général et Paramètres client et la manière dont ils sont utilisés par le service Experience Cloud ID.

Comment puis-je trouver ces paramètres ?

Les paramètres sont disponibles une fois que vous avez ajouté et enregistré le service d’ID en tant qu’outil dans Dynamic Tag Management (DTM). Vous pouvez également accéder à ces paramètres en cliquant sur l’icône représentant une roue dentée à partir de la section Outils installés de votre propriété Web DTM.

ID d’organisation

ID requis et associé à votre société Experience Cloud configurée. Une organisation est l’entité qui permet à un administrateur de configurer des groupes et des utilisateurs et de contrôler l’accès par authentification unique à Experience Cloud. L’ID d’organisation correspond à une chaîne de 24 caractères alphanumériques, suivie de @AdobeOrg (obligatoire). Les administrateurs Experience Cloud peuvent accéder à cet ID dans Experience Cloud > Outils .

Paramètres généraux

Ces paramètres vous permettent de définir les serveurs de suivi et les versions de code, et d’ajouter d’autres variables.
Le tableau suivant répertorie et définit les paramètres généraux.
Demander automatiquement l’identifiant du visiteur
Lorsque cette case est activée, Dynamic Tag Management appelle automatiquement la méthode
getMarketingCloudVisitorID()
avant de charger les solutions Adobe qui utilisent le service Experience Cloud Identity.
Serveur de suivi Analytics
Le nom du serveur de suivi utilisé pour la collecte des données Analytics. Il s’agit du domaine sur lequel la demande d’image et le cookie sont écrits (par exemple,
http://site.omtrdc.net
).
Si vous ne connaissez pas les URL de votre serveur de suivi, consultez vos fichiers
s_code.js
ou
AppMeasurement.js
. L’URL est définie par la
s.trackingServer
variable.
Serveur de suivi sécurisé
Le nom du serveur de suivi sécurisé utilisé pour la collecte des données Analytics. Il s’agit du domaine sur lequel la demande d’image et le cookie sont écrits (par exemple,
https://site.omtrdc.net
).
Si vous ne connaissez pas les URL de votre serveur de suivi, consultez vos fichiers
s_code.js
ou
AppMeasurement.js
. L’URL est définie par la
s.trackingServerSecure
variable.
Serveur Experience Cloud
Si votre entreprise utilise la collecte de données propriétaires (CNAME) pour utiliser des cookies propriétaires dans un contexte tiers, entrez le serveur de suivi dans ce champ (par exemple,
http://metrics.company.com
).
Serveur sécurisé Experience Cloud
Si votre entreprise utilise la collecte de données propriétaires (CNAME) pour utiliser des cookies propriétaires dans un contexte tiers, entrez le serveur de suivi dans ce champ (par exemple,
https://metrics.company.com
).
Version de la bibliothèque
Définit la version de la bibliothèque de code du service d’ID (
VisitorAPI.js
) que vous devez utiliser. Vous ne pouvez pas modifier ces options du menu.
Paramètres
Ces champs vous permettent d’ajouter des variables de fonction en tant que paires clé-valeur. Cliquez sur
Ajouter
pour ajouter une ou plusieurs variables à la mise en œuvre de votre service d’ID.
Définissez la
cookieDomain
variable ici. Cette variable est requise pour les domaines de niveau supérieur à parties multiples où les deux dernières parties de l’URL comporte plus de deux caractères. Voir le lien vers la documentation sur les variables de configuration ci-dessus.

Paramètres clients

Champs supplémentaires vous permettant d’ajouter un code d’intégration ou un état d’authentification.
Code d’intégration
Un code d’intégration est un identifiant unique fourni au client. Le code d’intégration doit contenir la valeur que vous avez utilisée pour créer une source de données dans Audience Manager.
Valeur
La valeur doit être un élément de données contenant l’identifiant de l’utilisateur. Les éléments de données sont des composants adaptés aux valeurs dynamiques, tels que les identifiants du système interne d’un client spécifique.
État d’authentification
Options qui définissent ou identifient les visiteurs en fonction de leur état d’authentification (par exemple, connecté, déconnecté). Voir ID de client et états d’authentification

Test et vérification du service Experience Cloud Identity

Les instructions, outils et procédures suivants vous aident à déterminer si le service d’ID fonctionne correctement. Les tests s’appliquent au service d’ID en général et pour différentes combinaisons de service d’ID et de solutions Experience Cloud.

Avant de commencer

Informations importantes à connaître avant de commencer à tester et à vérifier le service d’ID.
Environnements du navigateur
Lorsque vous testez dans une session normale du navigateur, effacez le cache du navigateur avant chaque test.
Vous pouvez également tester le service d’ID dans une session anonyme ou privée du navigateur. Dans une session anonyme, vous n’avez pas besoin d’effacer les cookies ou le cache du navigateur avant chaque test.
Outils
Le débogueur Adobe et le proxy HTTP Charles peuvent vous aider à déterminer si le service d’ID a été configuré pour fonctionner correctement avec Analytics. Les informations de cette section se basent sur les résultats renvoyés par le débogueur Adobe et Charles. Cependant, sentez-vous libre d’utiliser l’outil ou le débogueur qui fonctionne le mieux pour vous.

Test à l’aide du débogueur Adobe

La mise en œuvre de votre service est correctement configurée lorsqu’un Experience Cloud ID (MID) s’affiche dans la réponse du Adobe débogueur. Voir Cookies et service Experience Cloud Identity pour plus d’informations sur le MID.
Pour vérifier l’état du service d’ID avec le Adobe débogueur debugger.html  :
  1. Effacez les cookies du navigateur ou ouvrez une session de navigation anonyme.
  2. Chargez votre page de test qui contient le code du service d’ID.
  3. Ouvrez le Adobe débogueur.
  4. Vérifiez les résultats d’un MID.

Comprendre les résultats du débogueur Adobe

Le MID est stocké dans une paire clé-valeur qui suit cette syntaxe :
MID= *
Experience Cloud ID
*
. Le débogueur affiche ces informations telles que montrées ci-dessous.
Succès
Le service d’ID a été correctement mis en œuvre si une réponse telle que celle-ci s’affiche :
mid=20265673158980419722735089753036633573
Si vous êtes client Analytics, un Analytics ID (AID) peut s’afficher en plus du MID. Il se produit la chose suivante :
  • Avec certains de vos visiteurs anciens/de longue date.
  • Si une période de grâce est activée.
Échec
Contactez le service à la clientèle si le débogueur :
  • Ne renvoie pas un MID.
  • Renvoie un message d’erreur qui indique que votre identifiant de partenaire n’a pas été attribué.

Test à l’aide du proxy HTTP Charles

Pour vérifier l’état du service d’ID avec Charles :
  1. Effacez les cookies du navigateur ou ouvrez une session de navigation anonyme.
  2. Démarrez Charles.
  3. Chargez votre page de test qui contient le code du service d’ID.
  4. Vérifiez les appels de demande et de réponse et les données décrites ci-dessous.

Comprendre les résultats Charles

Consultez cette section pour savoir où chercher et que chercher lorsque vous utilisez Charles pour surveiller les appels HTTP.

Demandes de service d’ID réussies dans Charles

Le code de votre service d’ID fonctionne correctement si la fonction
Visitor.getInstance
lance un appel JavaScript à
dpm.demdex.net
. Une demande réussie inclut votre ID d’organisation . L’ID d’organisation est transmis en tant que paire clé-valeur utilisant la syntaxe :
d_orgid= *
organization ID
*
. Recherchez les appels
dpm.demdex.net
et JavaScript dans l’onglet Structure. Recherchez votre ID d’organisation dans l’onglet Demande.

Réponses du service d’ID réussies dans Charles

Votre compte a été configuré correctement pour le service d’ID si la réponse des serveurs de collecte des données (DCS) renvoie un MID. Le MID est renvoyé en tant que paire clé-valeur utilisant la syntaxe :
d_mid: visitor Experience Cloud ID
. Recherchez le MID dans l’onglet Réponse tel qu’affiché ci-dessous.

Échec des réponses du service d’ID dans Charles

Votre compte n’a pas été configuré correctement si la réponse DCS ne contient pas le MID. Une réponse manquée renvoie un code et un message d’erreur dans l’onglet Réponse tel qu’affiché ci-dessous. Contactez le service à la clientèle si ce message d’erreur s’affiche dans la réponse DCS.
Pour plus d’informations sur les codes d’erreur, voir Codes, message et exemples d’erreur DCS .