Show Menu
SUJETS×

Sociétés et propriétés

Propriétés web

Une propriété, ou propriété web, est un ensemble de règles, d’éléments de données, d’extensions configurées, d’environnements et de bibliothèques. Il n’existe qu’un seul code incorporé de publication par propriété.
Une propriété peut être n’importe quel regroupement d’un ou de plusieurs domaines et sous-domaines. Vous pouvez gérer ces ressources et en effectuer le suivi de manière similaire. Par exemple, supposons que vous disposez de plusieurs sites web reposant sur un modèle et que vous souhaitez effectuer le suivi des mêmes ressources sur tous les sites. Vous pouvez appliquer une propriété à plusieurs domaines.

Propriétés mobiles

Un type de propriété mobile peut contenir plusieurs applications. Par exemple, dans une propriété mobile, vous pouvez gérer le même ensemble de règles et d’extensions entre plusieurs applications iOS et Android.
Pour consulter un tutoriel vidéo, voir la section Création de votre première propriété .

Sociétés

Dans Launch, il existe une relation unique entre vos entreprises et vos organisations Experience Cloud.
Tout d’abord, vous pouvez avoir un ou plusieurs comptes de société Launch. Les sociétés comportent des propriétés. Un compte de société peut comporter une ou plusieurs propriétés. Une propriété peut comporter un ou plusieurs domaines ou sous-domaines.
Certains clients possèdent une société contenant toutes leurs propriétés. Certains sont dotés d’une société qui contient de nombreuses propriétés, une pour chaque domaine ou application. D’autres sont dotés d’une société contenant plusieurs propriétés, une pour chaque type d’application ou de site géré.

Séparation de l’environnement Launch pour plusieurs entités

Il existe différentes manières de gérer plusieurs marchés géographiques, unités opérationnelles, domaines et sous-domaines dans Launch.
Par exemple, votre compte de société peut contenir trois propriétés : une première comportant tous vos blogs, une deuxième tous les sites de commerce électronique et une troisième tous les sites de génération de prospects.
Dans vos modèles, chaque propriété requiert son propre code du côté client. Tout domaine ou sous-domaine que vous souhaitez inclure à une propriété spécifique comportera le même code dans les modèles de page lors de l’installation initiale de Dynamic Tag Management (la gestion dynamique des balises) sur votre site.

Pouvons-nous utiliser des instances distinctes pour chaque entité ?

Comme indiqué ci-dessus, vous pouvez utiliser des comptes de société distincts pour vos trois entités ou bien associer les entités en un compte de société unique et fractionner les domaines, sous-domaines et applications en différentes propriétés au sein de ce compte.

Existe-t-il une manière claire de séparer les paramètres dans la même instance de Launch ?

Au sein d’un compte de société, vous pouvez utiliser plusieurs propriétés pour séparer les paramètres ou placer plusieurs domaines ou applications dans la même propriété.

Quels sont les avantages et inconvénients à utiliser une instance de Launch unique ?

Avec une propriété contenant plusieurs domaines ou applications, vous pouvez décider d’ajouter une logique conditionnelle pour séparer les besoins de collecte de données et de suivi uniques ne s’appliquant qu’à un domaine ou à une application spécifique.

Quelle est l’approche recommandée par Adobe : une ou plusieurs sociétés distinctes ?

Il n’est pas recommandé d’utiliser plusieurs sociétés Launch. Adobe recommande vivement de créer plusieurs propriétés pour une même société.

Bonnes pratiques pour la planification des propriétés

Chaque mise en œuvre peut être très différente dans Launch, avec un large éventail de besoins de collecte des données, d’utilisation des variables, d’extensions, de balises tierces, d’autres systèmes et technologies, de personnes, d’équipes, de régions géographiques, etc. À l’aide des fonctionnalités souples de gestion des utilisateurs et des propriétés, vous pouvez créer une configuration qui correspond à votre workflow et à vos processus.

Regroupements de propriétés web

Si les scénarios dont vous effectuez le suivi, les données que vous collectez, les extensions que vous déployez et les variables que vous définissez sont similaires sur l’ensemble ou sur certains de vos domaines et sous-domaines, il est plus convivial de les regrouper au sein de la même propriété de Launch. Si ces éléments sont uniques à chaque domaine et sous-domaine, il est plus pratique que ces derniers possèdent leur propre propriété Si vous choisissez de regrouper les domaines et les sous-domaines dans une seule propriété, vous pouvez toujours changer d’avis et créer ultérieurement plusieurs propriétés web.

Regroupements de propriétés mobiles

Pour les applications mobiles, si vous envisagez d’envoyer des données aux mêmes suites de rapports et d’utiliser les mêmes extensions tierces, règles et éléments de données, il est logique de regrouper toutes ces applications mobiles dans la même propriété. Cependant, si vous devez envoyer des données à différentes suites de rapports ou si vous souhaitez configurer différentes extensions, il est logique de créer des propriétés distinctes. Si vous choisissez de regrouper des applications dans une seule propriété, vous pourrez toujours changer d’avis et créer plusieurs propriétés ultérieurement.
Tenez compte des éléments suivants lors de la planification des propriétés :
  • Données
  • Variables
  • Extensions, balises et systèmes
  • Personnes

Données

Pour tous vos sites web ou applications, les données que vous allez collecter sont-elles très similaires, plutôt similaires ou uniques ?
Si les données à collecter sont similaires, il est logique de regrouper les sites ou applications en une propriété afin d’éviter de dupliquer des règles ou de copier des règles d’une propriété à une autre.
Si vos besoins en termes de collecte de données sont uniques pour chaque site ou application, il semble logique de séparer ces sites ou applications en propriétés distinctes. Cette méthode permet de contrôler la collecte de données plus spécifiquement sans utiliser d’importants volumes de logique conditionnelle dans les scripts personnalisés.

Variables

Comme pour les données, les variables que vous allez définir dans Analytics et autres extensions sont-elles très similaires, plutôt similaires ou uniques ?
Par exemple, si l’eVar27 est utilisée pour la même valeur source sur tous vos sites ou applications, il semble logique de regrouper ces sites ou applications afin que vous puissiez définir les variables communes en une seule propriété.

Extensions, balises et systèmes

Les extensions, balises et systèmes que vous allez déployer via Launch sont-ils très similaires, plutôt similaires ou uniques ?
Si les extensions, balises et systèmes que vous allez déployer via Launch sont très similaires sur l’ensemble de vos sites ou applications, vous pouvez les inclure dans la même propriété.
Si vous déployez Adobe Analytics sur un seul site ou une seule application et que vos autres extensions et balises sont également uniques, vous pouvez créer des propriétés distinctes afin de disposer d’un meilleur contrôle.
Par exemple, si vous déployez Adobe Analytics, Target et les mêmes extensions tierces sur l’ensemble de vos sites ou applications, un regroupement peut être justifié.

Personnes

Les personnes, équipes et organisations qui travaillent sur Launch auront-elles besoin d’un accès à tous vos sites web et applications, à certaines de ces ressources ou à seulement l’une d’entre elles ?
Les fonctionnalités de gestion des utilisateurs permettent d’affecter des rôles à différentes personnes pour toutes vos propriétés ou par propriété. Si une personne dispose des droits suffisants, elle peut effectuer des actions administratives pour toutes les propriétés de cette société Launch. Tous les autres rôles peuvent être affectés sur une base par propriété. Vous pouvez même masquer une propriété pour certains utilisateurs (non administrateurs) en ne leur accordant aucun rôle dans cette propriété.

Désactivation d’une propriété

Il sera possible de désactiver une propriété dans une version ultérieure.

Page Propriétés

Une propriété est un ensemble de règles, d’éléments de données, d’extensions configurées, d’environnements et de bibliothèques. Pour le Web, il n’y a qu’un seul code incorporé de publication par propriété. Pour les propriétés mobiles, il y a un ID d’application de configuration par propriété.
Une propriété peut être n’importe quel regroupement d’un ou de plusieurs domaines et sous-domaines. Vous pouvez gérer ces ressources et en effectuer le suivi de manière similaire. Par exemple, supposons que vous disposez de plusieurs sites web reposant sur un modèle et que vous souhaitez effectuer le suivi des mêmes ressources sur tous les sites. Vous pouvez appliquer une propriété à plusieurs domaines.
À gauche de l’écran, vous pouvez voir les sociétés de votre organisation. Cette fonction s’avère particulièrement utile si vous gérez plusieurs comptes. Sélectionnez une société pour afficher les propriétés et journaux d’audit qui lui sont associés.
Chaque propriété se trouve dans la liste Propriétés.
Cette liste inclut plusieurs informations :
  • Nom de propriété
  • Plateforme
  • État
Cliquez sur une propriété pour voir une présentation de celle-ci. La présentation répertorie toutes les activités exécutées pour cette propriété. Elle montre également les mesures et les extensions de la propriété.

Création ou configuration d’une propriété

Créez ou configurez une propriété dans Launch.
Seul un utilisateur disposant de droits suffisants peut créer une propriété. Voir Autorisations des utilisateurs .
Accédez à la page de votre société, puis cliquez sur Add Property (Ajouter une propriété) ou sélectionnez une propriété existante dans la liste et cliquez sur Configure (Configurer).

Pour le Web

  1. Renseignez les champs suivants :
    Name : le nom de la propriété.
    Domain : l’URL de base de la propriété.
  2. (Advanced) Return an empty string for undefined data elements:(renvoyer une chaîne vide pour les éléments de données non définis) Cochez cette case si vous souhaitez que les éléments de données qui résolvent des valeurs nulles ou non définies soient convertis en chaînes vides.
  3. (Advanced) Configure for extension development:(configurer pour le développement d’extension) Cochez cette case si vous envisagez d’installer des extensions de développement sur lesquelles votre société travaille activement.
  4. Cliquez sur Save (Enregistrer).
    L’extension est automatiquement installée dans la nouvelle propriété.

Pour les propriétés mobiles

  1. Renseignez les champs suivants :
    • Name : le nom de la propriété.
    • Privacy : par défaut, le paramètre de confidentialité est défini sur Opted In (Activé), ce qui signifie que vous souhaitez que le SDK collecte et envoie des données aux solutions. Si vous sélectionnez Opt Out (Désactivé), le SDK ne transmettra PAS les données aux solutions par défaut. Si vous sélectionnez Unknown (Aucun), le SDK doit préalablement demander à l’utilisateur l’autorisation de collecter et de partager les données.
    Il est possible de contrôler ces paramètres par API dans l’application mobile.
    • Use HTTPS : sélectionnez ce paramètre selon que toutes les communications de données doivent être envoyées via HTTP ou via HTTPS.
  2. Cliquez sur Save (Enregistrer).
Une fois la propriété créée, Launch ajoute automatiquement un hôte par défaut, un ensemble d’environnements (Développement, Évaluation et Production) et les extensions par défaut.

Suppression d’une propriété

Suppression d’une propriété dans Launch.
La suppression d’une propriété est une opération irréversible. Le demandeur doit être un utilisateur de niveau administrateur. Cette demande ne peut pas être annulée.
  1. Dans la liste Propriétés, sélectionnez la propriété à supprimer.
    Vous pouvez sélectionner et supprimer plusieurs propriétés.
  2. Cliquez sur Delete (Supprimer), puis confirmez la suppression de la propriété.