Show Menu
SUJETS×

A propos du menu Métadonnées

Utilisez le menu Métadonnées pour personnaliser les définitions de recherche et les injections d’index.

A propos des définitions

Vous pouvez l’utiliser Definitions pour personnaliser le contenu et la pertinence des champs HTML et de métadonnées pris en compte lorsqu’un client envoie une requête de recherche.
Vous pouvez modifier les champs déjà prédéfinis. Vous pouvez également créer de nouveaux champs définis par l’utilisateur en fonction du contenu des balises de métadonnées. Chaque définition s’affiche sur une seule ligne de la Staged Definitions page.
Voir aussi A propos des Vues de données.

Ajouter un nouveau champ de balise meta

Vous pouvez définir et ajouter vos propres champs de balise de métadonnées.
Avant que les effets de la nouvelle définition de balise meta ne soient visibles pour les clients, vous devez regénérer l'index de votre site.
Pour ajouter un nouveau champ de balise meta
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Definitions .
  2. Sur la Definitions page, cliquez sur Add New Field .
  3. Sur la Add Field page, définissez les options de votre choix.
    Option
    Description
    Nom du champ
    Indique un nom utilisé pour référencer le champ.
    Le nom du champ doit respecter les règles suivantes :
    • Le nom ne doit contenir que des caractères alphanumériques.
    • Les tirets sont autorisés dans le nom, mais pas dans les espaces.
    • Vous pouvez saisir un nom contenant jusqu’à 20 caractères.
    • Le nom n’est pas sensible à la casse, mais il est affiché et stocké exactement au fur et à mesure que vous le tapez.
    • Vous ne pouvez pas utiliser les noms qui existent dans les champs prédéfinis comme le montre le tableau de la page Définitions par étapes.
    • Vous ne pouvez pas utiliser le mot "any" comme valeur d’un nom de champ défini par l’utilisateur.
    • Vous ne pouvez pas modifier les noms des champs prédéfinis.
    Exemples de noms de champ :
    • Auteur
    • Date de publication
    • quelque chose de sauvage
    Nom(s) de la méta-balise
    Détermine le contenu associé au champ défini.
    La liste des noms peut comporter jusqu’à 255 caractères. De plus, le nom peut contenir tous les caractères autorisés dans l’attribut name d’une balise meta HTML.
    Vous pouvez spécifier plusieurs balises meta dans une définition de champ unique.
    Plusieurs valeurs doivent être séparées par des virgules et le nom de balise meta le plus à gauche figurant sur une page Web donnée est prioritaire.
    Supposons, par exemple, que vous ayez défini un champ nommé "auth". Le nom du champ comporte les balises meta associées "author, dc.author". Dans ce cas, le contenu de la balise meta "author" est indexé et recherché sur celui de "dc.author" si les deux balises meta apparaissent sur une page Web.
    Les champs définis par l’utilisateur doivent comporter au moins un nom de balise meta dans leur définition. Les champs prédéfinis n’ont pas besoin d’avoir une balise meta associée. Cependant, si une ou plusieurs balises meta sont spécifiées, le contenu des balises meta remplace la source de données actuelle pour chaque balise .
    Par exemple, si la balise meta "dc.title" est associée au champ prédéfini "title", le contenu de la balise meta "dc.title" est indexé sur celui de la balise META <title> pour un document particulier.
    Voici quelques exemples :
    • dc.date
    • description
    • proprietarytag
    Type de données
    Chaque champ est associé à un type de données tel que texte, nombre, date, version, classement ou emplacement. Ce type de données détermine comment le contenu du champ est indexé, recherché et, éventuellement, trié.
    Vous ne pouvez pas modifier le type de données après avoir créé la définition de champ.
    Utilisez les informations suivantes pour vous aider à sélectionner le type de données approprié aux informations contenues dans le champ.
    • Les champs de type de données de texte sont traités comme des chaînes de caractères.
    • Les champs de type de données Nombre sont traités comme des valeurs numériques entières ou à virgule flottante.
    • Les champs de type de données de date sont traités comme des indicateurs de date/heure. Vous pouvez personnaliser les formats de date et d’heure autorisés lorsque vous ajoutez ou modifiez le nouveau champ.
    • Les champs de type de données de version sont traités comme des données numériques de forme libre. Par exemple, la version 1.2.3 est triée avant la version 1.2.2.
    • Les champs de type de données de classement sont traités de la même manière que les champs de type "Nombre", sauf qu’ils influencent en outre les calculs de classement/pertinence dans les résultats de la recherche.
    • Les champs de type de données d’emplacement sont traités comme un emplacement physique n’importe où dans le monde. Les formats d’emplacement autorisés sont les suivants :
      • Codes ZIP à 5 ou 9 chiffres sous la forme de DJJ ou DJJJJ, où chaque "D" est un 0-9 chiffres.
      • Codes à trois chiffres sous la forme de DDD.
      • Paires latitude/longitude sous la forme ±DD.DDDD±DDD.DDDD, où le premier numéro spécifie la latitude et le second numéro spécifie la longitude.
    Listes autorisées
    Disponible uniquement si le type de données Texte ou Numéro est sélectionné.
    Index distinct des valeurs délimitées dans le contenu des métadonnées de ce champ.
    Par exemple, le contenu "Rouge, Jaune, Vert, Bleu" est traité comme quatre valeurs distinctes au lieu d’une valeur lorsque "Listes autorisées" est sélectionné. Ce traitement est particulièrement utile pour la recherche de plage (à l’aide de sp_q_min , sp_q_max ni sp_q_exact ) et avec la variable <recherche-champ-valeur-liste> , <search-field-values> , et <search-display-field-values> .
    Non disponible si le type de données Version est sélectionné.
    Facette dynamique
    Remarque : cette fonctionnalité n’est pas activée par défaut. Contactez le support technique pour l’activer pour votre utilisation. Une fois activé, il apparaît dans l’interface utilisateur.
    Définit la facette identifiée comme étant dynamique.
    Les facettes sont créées au-dessus des champs de balise meta. Un champ de balise meta est un calque de recherche principal de bas niveau de l’Search&Promote Adobe. Les facettes, en revanche, font partie de GS (Guided Search) - la couche supérieure de présentation de l'Search&Promote Adobe. Les facettes possèdent des champs de balise meta, cependant, les champs de balise meta ne connaissent rien aux facettes.
    Autoriser la déduplication
    Cochez cette option pour activer la déduplication de ce champ. En d’autres termes, autorisez la spécification de ce champ au moment de la recherche au moyen de la variable sp_dedupe_field Paramètre CGI de recherche.
    Nom du tableau
    Associe définitivement le champ donné au nom de table donné.
    Chaque fois qu’un tel champ est mentionné dans un paramètre CGI de recherche principal ou une balise de modèle, le nom de la table est fourni automatiquement. Cette fonction permet de sélectionner des facettes dynamiques par le biais de correspondances de tableaux, mais vous pouvez également l’utiliser pour des champs de facettes non dynamiques, si vous le souhaitez.
    Délimiteurs de liste
    Disponible uniquement si Listes autorisées est sélectionné.
    Indique les caractères qui séparent les valeurs de liste individuelles. Vous pouvez spécifier plusieurs caractères, chacun étant traité comme un séparateur de valeurs.
    Rechercher par défaut
    Lorsqu’elle est sélectionnée, la recherche porte sur le contenu du champ même si celui-ci n’est pas explicitement spécifié dans une requête de recherche donnée. Si vous désélectionnez cette option, la recherche du champ n’est possible que si vous en faites la demande.
    Champ de mise à jour verticale
    Remarque : cette fonctionnalité n’est pas activée par défaut. Contactez le support technique pour l’activer pour votre utilisation. Une fois activé, il apparaît dans l’interface utilisateur.
    Définit le champ identifié comme un champ Mise à jour verticale.
    Les champs Mise à jour verticale sont susceptibles d’être mis à jour au moyen du processus Mise à jour verticale ( Index > Mise à jour verticale ). En raison de la manière dont les mises à jour verticales sont effectuées, il n’est pas possible de rechercher le contenu de ces champs dans des recherches en texte libre. Si cette option est cochée, le contenu de ce champ n’est pas ajouté à l’index "word" lors d’une opération d’index de quelque type que ce soit. Il active également la mise à jour de ce champ lors d’une opération de mise à jour verticale.
    Pour en savoir plus sur les mises à jour verticales, voir A propos des mises à jour verticales .
    Pertinence
    Vous pouvez modifier la pertinence des champs prédéfinis et définis par l’utilisateur.
    La pertinence est spécifiée sur une échelle de 1 à 10. Un paramètre de 1 signifie qu’il est le moins pertinent et 10 qu’il est le plus pertinent. Ces valeurs sont prises en compte lorsque le logiciel considère que la requête correspond dans chaque champ.
    Tri
    Indique le moment où les résultats sont triés par champ nommé, au moyen de la variable sp_s Paramètre CGI de recherche.
    Langue
    Disponible uniquement si le type de données Classement , Numéro ou Date est sélectionné.
    Contrôle les conventions de langue et de paramètres régionaux appliquées lors de l’indexation des valeurs de date, de nombre et de classement pour ce champ.
    Vous pouvez choisir d’appliquer la langue du compte (Linguistique > Mots et langues). Vous pouvez également appliquer la langue associée au document qui contient chaque nombre ou valeur de date, ou une langue spécifique.
    Format(s) de date
    Disponible uniquement si le type de données Date est sélectionné.
    Contrôle les formats de date reconnus lors de l’indexation des valeurs de date pour ce champ.
    Une liste par défaut des chaînes de format de date est fournie pour chaque champ de date. Vous pouvez ajouter à la liste ou modifier la liste en fonction des besoins de votre site.
    Formats des dates de test
    Disponible uniquement si le type de données Date est sélectionné en tant que Type de données.
    Vous permet de prévisualisation les formats de date que vous avez spécifiés pour vous assurer qu’ils sont correctement formatés.
    Fuseau horaire
    Disponible uniquement si le type de données Date est sélectionné en tant que Type de données.
    Contrôle le fuseau horaire supposé appliqué lors de l’indexation des valeurs de date pour ce champ qui ne spécifient pas de fuseau horaire.
    Par exemple, si le fuseau horaire de votre compte est défini sur "Amérique/Los Angeles" et que vous sélectionnez Utiliser le fuseau horaire du compte , la valeur de date méta suivante, qui ne comporte pas de fuseau horaire spécifié, est traitée comme s’il s’agissait de l’heure du Pacifique, en tenant compte des économies d’heure du jour :
    <meta name="dc.date" content="Mon, 05 sept 201213:12:00">
    Valeur de classement la moins importante
    Disponible uniquement si le type de données Classement est sélectionné en tant que Type de données.
    Contrôle la valeur de classement qui représente le rang minimum de n’importe quel document.
    Si le classement par document est compris entre 0 pour le rang le plus bas et 10 pour le rang le plus élevé, définissez cette valeur sur 0.
    Si le classement par document est compris entre 1 pour le rang le plus élevé et 10 pour le rang le plus bas, définissez cette valeur sur 10.
    Valeur de classement par défaut
    Disponible uniquement si le type de données Classement est sélectionné en tant que Type de données.
    Contrôle la valeur de classement utilisée si un document ne contient aucune des balises meta définies pour ce champ de classement.
    Valeur de classement la plus importante
    Disponible uniquement si le type de données Classement est sélectionné en tant que Type de données.
    Contrôle la valeur de classement qui représente le rang maximum de n’importe quel document.
    Si le classement par document est compris entre 0 pour le rang le plus bas et 10 pour le rang le plus élevé, définissez cette valeur sur 10.
    Si le classement par document est compris entre 1 pour le rang le plus élevé et 10 pour le rang le plus bas, définissez cette valeur sur 1.
    Unités par défaut
    Disponible uniquement si le type de données Emplacement est sélectionné en tant que Type de données.
    Contrôle le traitement des valeurs de distance pour les recherches de proximité.
    Si vous définissez les unités par défaut sur Miles , tous les critères de distance minimale/maximale de recherche de proximité appliqués à ce champ (au moyen de la variable sp_q_min[_#] ou la variable sp_q_max[_#] Rechercher les paramètres CGI) est traité comme des milles, sinon comme des kilomètres.
    Cette option contrôle également les unités de distance par défaut appliquées à la sortie de la variable <Search-Display-Field> balise de modèle des résultats de recherche lorsqu’elle est appliquée à un champ de sortie de recherche de proximité.
    Créer une description de plage ?
    Disponible uniquement si Numéro est sélectionné en tant que Type de données.
    Contrôle la création automatique de descriptions de plage de champs, à utiliser avec Conception > Navigation > Facettes .
    Remarque : Si ce champ comporte une case Mettre à jour verticalement cochée, le champ de description Période de champ généré est mis à jour lors d’une mise à jour verticale. Toutefois, il est recommandé que le champ identifié dans le champ Période comporte également une vérification du champ Mise à jour verticale.
    Champ de plage
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est cochée.
    Le champ de texte à mettre à jour avec les descriptions de plage pour le champ actif. Cette liste contient tous les champs de texte qui ne sont pas encore utilisés avec d’autres champs pour la génération de la plage de champs.
    Valeurs de plage
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    liste de points de données délimités par des blancs à utiliser lors de la création des descriptions de plage de champs. Par exemple :
    10&nbsp;20&nbsp;50&nbsp;100&nbsp;1000
    Vous pouvez entrer ces valeurs dans n’importe quel ordre. Les valeurs sont triées et les duplicata supprimés avant leur enregistrement. Vous pouvez également spécifier des valeurs négatives et non entières.
    Pour chacune des valeurs de ce champ :
    • si la valeur est inférieure à (<) la plus petite valeur des valeurs de plage , le format "Inférieur à" est utilisé.
    • si la valeur est supérieure ou égale à (>=) la valeur la plus élevée dans les valeurs de plage , le format "Supérieur à" est utilisé.
    • dans le cas contraire, une "plage" est trouvée lorsque la valeur du champ est comprise entre deux valeurs de plage consécutives (supérieures à (>) la valeur la plus petite et inférieure ou égale à (<=) la valeur la plus élevée) et que le format intermédiaire est utilisé.
    Par exemple, l’exemple ci-dessus définit un ensemble de descriptions pour les valeurs :
    • moins de 10
    • supérieur ou égal à 10 et inférieur à 20
    • supérieur ou égal à 20 et inférieur à 50
    • supérieur ou égal à 50 et inférieur à 100
    • supérieur ou égal à 100 et inférieur à 10000
    • supérieur ou égal à 10000
    Voir Test à l’aide de la valeur Supérieur à ? pour modifier la façon dont ces tests sont effectués.
    Format "Inférieur à"
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Il s’agit du modèle utilisé pour spécifier la description de la plage pour les valeurs inférieures à la plus petite valeur trouvée dans les valeurs de plage . La plus petite valeur sera représentée à l’aide du jeton d’espace réservé numérique ~N~ . Par exemple :
    Less&nbsp;than&nbsp;~N~
    ou :
    ~N~&nbsp;and&nbsp;below
    Normalement, la valeur sera formatée "en l'état" - c'est-à-dire pour une définition de "5 10 20" pour les valeurs de plage et une valeur fournie de 1, la description de plage générée serait simplement quelque chose comme "Inférieur à 5". Si vous préférez qu'il soit "4.99 et moins", définissez Precision sur 2 et utilisez ce format :
    ~n~&nbsp;and&nbsp;below
    Dans le format "Inférieur à" , la minuscule ~n~ fera arrondir la valeur vers le bas selon le paramètre de de précision .
    Remarque : pour inclure tout espace réservé numérique dans la description de la plage, en l’état, spécifiez avec un préfixe barre oblique inverse (\) - par ex. \~N~ ou \~n~ . Pour inclure une barre oblique inverse, spécifiez-la avec une autre barre oblique inverse, par ex. \\ .
    Format intermédiaire
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Il s’agit du modèle utilisé pour spécifier la description de la plage pour les valeurs qui se situent quelque part entre les valeurs les plus petites et les plus grandes trouvées dans les valeurs de plage . Pour la plage donnée, la valeur de plage inférieure sera représentée à l’aide du jeton d’espace réservé numérique ~L~ , et la valeur de plage supérieure sera représentée à l’aide du jeton ~H~ . Par exemple :
    ~L~&nbsp;to&nbsp;~H~
    ou :
    Between&nbsp;~L~&nbsp;and&nbsp;~H~
    ou :
    Less&nbsp;than&nbsp;~H~&nbsp;and&nbsp;greater&nbsp;than&nbsp;~L~
    Normalement, les valeurs seront formatées "en l'état" - c'est-à-dire pour une définition de "5 10 20" pour les valeurs de plage et une valeur fournie de 8, la description de plage générée serait simplement quelque chose comme "Entre 5 et 10". Si vous préférez qu'il soit "Entre 5 et 9,99", avec la valeur la plus élevée ajustée vers le bas , définissez Precision sur 2 et utilisez ce format :
    Between&nbsp;~L~&nbsp;and&nbsp;~h~
    De même, ~L~ peut être remplacé par ~l~ pour que la valeur la plus faible soit ajustée à la hausse , également selon le paramètre de de précision . Cela signifie qu'une définition telle que :
    Between&nbsp;~l~&nbsp;and&nbsp;~H~
    avec une valeur Precision de 2 créerait "Entre 5,01 et 10".
    La minuscule ~l~ entraîne l’arrondi de la valeur inférieure vers le haut selon le paramètre Precision , et la minuscule ~h~ entraîne l’arrondi de la valeur supérieure down.
    Remarque : pour inclure tout espace réservé numérique dans la description de la plage, en l’état, spécifiez avec un préfixe barre oblique inverse (\) - par ex. \~L~ ou \~h~ . Pour inclure une barre oblique inverse, spécifiez-la avec une autre barre oblique inverse, par ex. \\ .
    Format "Supérieur à"
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Il s’agit du modèle utilisé pour spécifier la description de la plage pour les valeurs supérieures à la valeur la plus élevée trouvée dans les valeurs de plage . La valeur la plus élevée sera représentée à l’aide du jeton d’espace réservé numérique ~N~ . Par exemple :
    Greater&nbsp;than&nbsp;~N~
    ou :
    ~N~&nbsp;and&nbsp;above
    Normalement, la valeur sera formatée "en l'état" - c'est-à-dire pour une définition de "5 10 20" pour les valeurs de plage et une valeur fournie de 30, la description de plage générée serait simplement un peu comme "Supérieur à 20". Si vous préférez qu'il soit "20.01 et plus", définissez Precision sur 2 et utilisez ce format :
    ~n~&nbsp;and&nbsp;above
    Dans le format "Supérieur à" , la minuscule ~n~ entraîne l’arrondi de la valeur vers le haut selon le paramètre de deprécision.
    Remarque : pour inclure tout espace réservé numérique dans la description de la plage, en l’état, spécifiez avec un préfixe barre oblique inverse (\) - par ex. \~N~ ou \~n~ . Pour inclure une barre oblique inverse, spécifiez-la avec une autre barre oblique inverse, par ex. \\ .
    Précision
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Valeur entière spécifiant le nombre de chiffres à droite d’un point décimal. Cela contrôle également les opérations d’arrondi.
    Éliminer les zéros de début ?
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché, un élément Champ de plage est sélectionné et une valeur de précision non nulle a été définie.
    Doit-on afficher "0,50" comme ".50" ?
    Éliminer les zéros de fin ?
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché, un élément Champ de plage est sélectionné et une valeur de précision non nulle a été définie.
    Doit-on afficher "10.00" comme "10" ?
    Afficher des milliers de séparateurs ?
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Devrions-nous afficher "10 000" comme "10 000" ? Des valeurs spécifiques aux paramètres régionaux seront utilisées.
    Ajuster les valeurs nulles ?
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Lorsque des valeurs arrondies nulles sont affichées, doivent-elles être arrondies vers le haut ou vers le bas selon le paramètre Precision ? c'est-à-dire afficher "0,01" ?
    Test à l’aide de la valeur Supérieur à ?
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Chaque valeur étant comparée aux valeurs de la plage Valeurs , traitées dans l’ordre décroissant , elle est comparée, par défaut, à l’aide de l’opérateur Plus grand que ou égal (>=), en s’arrêtant une fois que ce test réussit. Cela signifie qu’avec un ensemble de valeurs de plage comme "10 20 50 100 1 000", la valeur 100 tombera dans la plage 100 à 1 000, car 100 est en effet >= 100. Si vous préférez qu’elle tombe dans la plage 50 à 100, cochez cette option, ce qui entraînera l’utilisation de l’opérateur Plus grand que (>) dans les comparaisons.
    Par exemple, pour chacune des valeurs de ce champ, lorsque cette option est cochée :
    • si la valeur est inférieure ou égale à (<=) la plus petite valeur des valeurs de plage , le format "Inférieur à" sera utilisé.
    • si la valeur est supérieure à (>) la valeur la plus élevée dans les valeurs de plage , le format "supérieur à" sera utilisé.
    • sinon, une plage sera trouvée lorsque la valeur du champ est comprise entre deux valeurs de plage consécutives (supérieures ou égales à (>=) la valeur la plus petite et inférieure à (<) la valeur la plus élevée), et le format intermédiaire sera utilisé.
    et, lorsqu'elle n'est pas cochée :
    • si la valeur est inférieure à (<) la plus petite valeur des valeurs de plage , le format "Inférieur à" sera utilisé.
    • si la valeur est supérieure ou égale à (>=) la valeur la plus élevée dans les valeurs de plage , le format "Supérieur à" sera utilisé.
    • sinon, une plage sera trouvée lorsque la valeur du champ est comprise entre deux valeurs de plage consécutives (supérieures à (>) la valeur la plus petite et inférieure ou égale à (<=) la valeur la plus élevée), et le format intermédiaire sera utilisé.
    Test
    Disponible uniquement si Créer une description de plage est coché et qu’un élément de champ de plage est sélectionné.
    Fournissez un exemple de valeur numérique et appuyez sur le bouton Tester pour voir comment le champ Plage est créé. La description de la plage générée s'affiche dans la fenêtre.
    Voir aussi Ajouter un nouveau champ de balise meta.
  4. Cliquez sur Add .
  5. (Facultatif) Recréez l’index de votre site d’évaluation si vous souhaitez prévisualisation les résultats.
  6. (Facultatif) Sur la Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

Modification de champs de balise meta prédéfinis ou définis par l’utilisateur

Vous pouvez modifier uniquement certains champs des balises meta prédéfinies ou tous les champs des balises meta définies par l’utilisateur.
Avant que les effets des modifications apportées à vos balises meta ne soient visibles pour les clients, vous devez regénérer votre index de site.
Pour modifier des champs de balise meta prédéfinis ou définis par l’utilisateur
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Definitions .
  2. Sur la Definitions page, dans la Actions colonne du tableau, cliquez sur Edit dans la ligne du nom du champ de balise meta que vous souhaitez modifier.
  3. Sur la Pinned Keyword Results Manager page, dans le tableau, cliquez Edit dans la ligne du mot-clé à modifier.
  4. Sur la Edit Field page, définissez les options de votre choix.
    Si vous choisissez d’apporter des modifications à un champ de balise meta prédéfini, sachez que tous les champs ne sont pas modifiables.
    Consultez le tableau des options sous Ajouter un nouveau champ de balise meta.
  5. Cliquez sur Save Changes .
  6. (Facultatif) Recréez l’index de votre site d’évaluation si vous souhaitez prévisualisation les résultats.
  7. (Facultatif) Sur la Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

Suppression d’un champ de balise meta défini par l’utilisateur

Vous pouvez supprimer un champ de balise meta défini par l’utilisateur dont vous n’avez plus besoin ou que vous n’utilisez plus.
Vous ne pouvez pas supprimer les champs de balise meta prédéfinis. Vous pouvez toutefois modifier certains champs.
Voir Modification de champs de balise meta prédéfinis ou définis par l’utilisateur.
Avant que les effets de votre balise meta supprimée ne soient visibles par les clients, vous devez regénérer l'index de votre site.
Pour supprimer un champ de balise meta défini par l’utilisateur
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Definitions .
  2. Sur la Definitions page, dans la User-defined fields section du tableau, cliquez sur Delete dans la ligne du nom du champ de balise meta que vous souhaitez supprimer.
  3. Dans la boîte de dialogue Confirmation, cliquez sur OK .
  4. (Facultatif) Recréez l’index de votre site d’évaluation si vous souhaitez prévisualisation les résultats.
  5. (Facultatif) Sur la Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

A propos des injections

Vous pouvez les utiliser Injections pour insérer du contenu dans vos pages Web sans avoir à modifier les pages elles-mêmes.
Vous pouvez ajouter du contenu à des champs indexés spécifiques, tels que "cible" ou "corps", ou remplacer le contenu indexé par de nouvelles valeurs. Par exemple, si vous avez inséré un nouveau contenu dans le champ de balise meta "cible", ces informations sont traitées de la même manière que le contenu de la page codé en dur. Vous pouvez modifier le contenu de tout champ de balise meta prédéfini, que les pages de votre site contiennent ou non le contenu correspondant. Par exemple, vous pouvez modifier le contenu des noms de champ de balise meta suivants prédéfinis :
  • alt
  • body
  • charset
  • date
  • desc
  • clés
  • language
  • cible
  • title
  • url

Utilisation des injections de champs de test

Vous pouvez éventuellement l’utiliser Test sur la Staged Injections page. Vous saisissez un nom de champ de test (par exemple, "titre" ou "corps"), la valeur de champ d’origine (par exemple, "Page d'accueil") et une URL de test de votre site Web. La valeur résultante est affichée pour votre référence. Les valeurs actuelles ne sont pas modifiées pendant le test.

Utilisation des définitions d’injection de champ

Les définitions d'injection se présentent sous la forme suivante :
append|replace field [regexp] URL value

The append|replace , field , URL . et value les éléments sont obligatoires. Vous entrez une définition d’injection par ligne. L'exemple suivant contient six définitions d'injection différentes.
replace title  https://www.yoursite.com/company/contactus.html Adobe: Contact Us 
append body https://www.yoursite.com/products/* On Sale Now! 
append target https://www.yoursite.com/news/bob_white/ Regular Weekly Feature 
append target regexp https://www.yoursite.com/travel/mr_travel/.*\column.html$ Regular Weekly Feature 
replace charset https://www.yoursite.com/japanese/intro.txt shift-jis 
replace language https://www.yoursite.com/japanese/intro.txt ja_JP

Définition d'injection
Description
append|replace
Choisissez "ajouter" pour ajouter la valeur de la définition d’injection ("Adobe : Contactez-nous" ou "En vente maintenant !" dans les exemples ci-dessus) au contenu des champs existants. Choisissez "remplacer" pour remplacer le contenu de champ existant par la valeur définie. Si un champ ne comporte actuellement aucun contenu, la valeur définie est ajoutée automatiquement, quelle que soit l’option utilisée (ajouter ou remplacer).
field
Un nom de champ est requis. Vous pouvez utiliser les dix noms de champ prédéfinis suivants :
  • alt
  • body
  • charset
  • date
  • desc
  • clés
  • language
  • cible
  • titre
  • url
Chaque nom de champ correspond aux éléments des pages de votre site. Si vous spécifiez le nom du champ desc , par exemple, vous pouvez ajouter la valeur de définition de l’injection au champ qui correspond à la description Méta balises sur les pages de votre site.
S’il n’existe aucune description La balise Meta sur vos pages, le contenu défini crée la balise pour vous. Le contenu spécifié dans une injection desc s’affiche sur votre page de résultats tout comme le contenu de la méta-description codée en dur le ferait.
Vous pouvez également créer plusieurs définitions avec le même nom de champ. Par exemple, supposons que vous ayez les injections suivantes :
replace  title  https://www.mysite.com/ Welcome to My Site
replace  title  https://www.mysite.com/company/*.html My Site: Contact
Toutes les pages du site de l'exemple ci-dessus reçoivent un titre injecté "Bienvenue sur mon site". Les pages du dossier "/société/" sont insérées avec un nouveau titre "Mon site : Nous contacter" qui remplace le précédent.
Notez que les injections sont appliquées dans l’ordre dans lequel elles s’affichent dans la zone de texte Définition des injections de champ. Si le même champ ("titre" dans cet exemple) est défini plusieurs fois pour les pages situées au même emplacement, la définition ultérieure est prioritaire.
[regexp] - facultatif. Si vous choisissez d’utiliser l’ option regexp, l’URL définie est traitée comme une expression régulière.
Voir Expressions régulières .
Dans la définition suivante :
replace target  regexp&nbsp;^.*/products/.*\.html$  Important information
"Informations importantes" est injecté dans le champ "cible" de toutes les pages qui correspondent à l’expression normale ^.*/products/.*\.html$ .
Par conséquent, vous disposez des éléments suivants :
https://www.mydomain.com/products/page1.html     (Will receive "target" content)
https://www.mydomain.com/product/oldstuff.html     (Will not receive "target" content)
Dans l’exemple suivant :
append&nbsp;title&nbsp;regexp&nbsp;^.*\.pdf$&nbsp;Millennium&nbsp;Science
L'injection ajoute "Millennium Science" au contenu "title" de toutes les pages qui se terminent par une extension de nom de fichier ".pdf".
URL
Une URL est requise et spécifie quels documents sont injectés.
L’URL est l’une des valeurs suivantes :
  • Un chemin complet, comme dans https://www.mydomain.com/products.html
  • Un chemin partiel, comme dans https://www.mydomain.com/products
  • URL qui utilise des caractères génériques, comme dans https://www.mydomain.com/*.html
La valeur URL ne doit pas contenir d’espace. Si l’ option regexp est utilisée, l’URL est traitée comme une expression normale.
value
Une valeur est requise et est utilisée pour remplacer ou ajouter du contenu de champ existant. Vous pouvez spécifier plusieurs valeurs pour le même nom de champ. Par exemple :
ajouter des clés https://www.mysite.com/travel/ été , plage , sable
ajouter des clés https://www.mysite.com/travel/fare/*.html billets bon marché
Dans l’exemple ci-dessus, les mots "été, plage, sable" sont ajoutés au champ "clés" sur toutes les pages du répertoire "/travel/". Les mots "billets bon marché" sont également ajoutés au champ "clés" de toutes les pages du répertoire "/travel/fare/".

Ajouter des définitions d’injection de champ

Vous pouvez les utiliser Injections pour insérer du contenu dans vos pages Web sans avoir à modifier les pages elles-mêmes.
Vous pouvez éventuellement l’utiliser Test sur la Injections page. Vous saisissez un nom de champ de test (par exemple, "titre" ou "corps"), la valeur de champ d’origine (par exemple, "Page d'accueil") et une URL de test de votre site Web. La valeur résultante est affichée pour votre référence. Les valeurs actuelles ne sont pas modifiées pendant le test.
Pour ajouter des définitions d’injection de champ
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Injections .
  2. (Facultatif) Sur la Injections page, dans la Test Field Injections zone, saisissez le champ de test, la valeur d’origine du test et l’URL du test, puis cliquez sur Test .
  3. Dans le Field Injection Definitions champ, entrez une définition d’injection par ligne.
  4. Cliquez sur Save Changes .
  5. (Facultatif) Utilisez l’une des méthodes suivantes :

A propos du chargeur d’attributs

Utilisez-le Attribute Loader pour définir d’autres sources d’entrée afin d’augmenter les données analysées à partir d’un site Web.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Vous pouvez utiliser une source d’entrée de flux de données pour accéder au contenu stocké dans un formulaire différent de ce qui est généralement découvert sur un site Web. Pour ce faire, utilisez l’une des méthodes d’analyse disponibles. Les données issues de ces sources peuvent ensuite être injectées dans les données issues du contenu analysé.
Après avoir ajouté une définition de chargeur d’attributs à la Staged Attribute Loader Definitions page, vous pouvez modifier n’importe quel paramètre de configuration, à l’exception des valeurs Nom et Type.
La Attribute Loader page affiche les informations suivantes :
  • Nom de la configuration de chargeur d’attributs définie que vous avez configurée et ajoutée.
  • L’un des types de source de données suivants pour chaque connecteur que vous avez ajouté :
    • Texte - Fichiers simples "plats", délimités par des virgules, délimités par des tabulations ou autres formats délimités de manière cohérente.
    • Flux - Flux XML.
  • Indique si la configuration est activée ou non pour l’analyse et l’indexation suivantes.
  • Adresse de la source de données.

Fonctionnement du processus d’injection d’attributs pour les configurations Texte et Flux dans le chargeur d’attributs

Étape
Processus
Description
1
Téléchargez la source de données.
Pour les configurations de texte et de flux, il s’agit d’un simple téléchargement de fichier.
2
Ventilez la source de données téléchargée en pseudo-documents individuels.
Pour Texte , chaque nouvelle ligne de texte délimitée par des lignes correspond à un document individuel et est analysée à l’aide du délimiteur spécifié, tel qu’une virgule ou une tabulation.
Pour le flux , les données de chaque document sont extraites à l’aide d’un modèle d’expression standard sous la forme suivante :
<${Itemtag}>(.*?)</${Itemtag}>
A l’aide de Map sur la page de Ajoute du chargeur d’ attributs , créez une copie mise en cache des données, puis créez une liste de liens pour l’analyseur de liens. Les données sont stockées dans un cache local et renseignées avec les champs configurés.
Les données analysées sont écrites dans le cache local.
Ce cache est lu ultérieurement pour créer les documents HTML simples dont a besoin l’analyseur. Par exemple :
<html><head> <title>{title}</title> <meta name="{field}" content="{data}" /> ... </head><body> {body} </body></html>
L’élément <title> n’est généré que lorsqu’il existe un mappage au champ de métadonnées Titre. De même, l’élément <body> n’est généré que lorsqu’il existe un mappage au champ de métadonnées Body.
Important : L’affectation de valeurs à la balise meta d’URL prédéfinie n’est pas prise en charge.
Pour tous les autres mappages, <meta> balises sont générées pour chaque champ contenant des données trouvées dans le document d’origine.
Les champs de chaque document sont ajoutés au cache. Pour chaque document écrit dans le cache, un lien est également généré, comme dans les exemples suivants :
<a href="index:Adobe?key=<primary key field>\" /> <a href="index:Adobe?key=<primary key field>\" /> ....
Le mappage de la configuration doit comporter un champ identifié comme clé de Principal. Ce mappage forme la clé utilisée lorsque les données sont extraites du cache.
L’analyseur de liens identifie l’index d’URL : préfixe de schéma, qui peut ensuite accéder aux données mises en cache localement.
3
Analysez le jeu de documents mis en cache.
L' index : les liens sont ajoutés à la liste en attente de l’analyseur et sont traités dans la séquence d’analyse normale.
4
Traiter chaque document.
La valeur de clé de chaque lien correspond à une entrée dans le cache, de sorte que l’analyse de chaque lien entraîne la récupération des données de ce document à partir du cache. Il est ensuite "assemblé" dans une image HTML qui est traitée et ajoutée à l’index.

A propos de la configuration de plusieurs chargeurs d’attributs

Vous pouvez définir plusieurs configurations de chargeur d’attributs pour n’importe quel compte.
Lorsque vous ajoutez un chargeur d’attributs, vous pouvez éventuellement utiliser cette fonction Setup Maps pour télécharger un exemple de votre source de données. Les données sont examinées pour déterminer si elles sont appropriées.
Type de chargeur d’attributs
Description
Texte
Détermine la valeur du délimiteur en essayant d’abord d’utiliser des onglets, puis des barres verticales ( | ) et enfin des virgules ( , ). Si vous avez déjà spécifié une valeur de délimiteur avant de cliquer sur Configurer les zones cliquables , cette valeur est utilisée à la place.
Le modèle le mieux adapté permet de remplir les champs de zone cliquable avec des suppositions aux valeurs de balise et de champ appropriées. En outre, un échantillon des données analysées s’affiche. Veillez à sélectionner En-têtes dans la première rangée si vous savez que le fichier contient une rangée d’en-tête. La fonction de configuration utilise ces informations pour mieux identifier les entrées de mappage résultantes.
Flux
Télécharge la source de données et effectue une analyse XML simple.
Les identifiants XPath résultants sont affichés dans les lignes Balise de la table de mappage et des valeurs similaires dans Champs. Ces lignes identifient uniquement les données disponibles et ne génèrent pas les définitions XPath les plus compliquées. Cependant, il reste utile car il décrit les données XML et identifie Itemtag.
Remarque : La fonction Setup Maps télécharge la source XML entière pour effectuer son analyse. Si le fichier est volumineux, cette opération peut expirer.
En cas de succès, cette fonction identifie tous les éléments XPath possibles, dont la plupart ne sont pas souhaitables. Assurez-vous d'examiner les définitions de mappage résultantes et de supprimer celles dont vous n'avez pas besoin ou que vous ne souhaitez pas.
La fonction de configuration des zones cliquables peut ne pas fonctionner pour les jeux de données XML volumineux, car l’analyseur de fichiers tente de lire l’intégralité du fichier en mémoire. Par conséquent, vous pourriez rencontrer une condition de mémoire insuffisante. Cependant, lorsque le même document est traité au moment de l’indexation, il n’est pas lu dans la mémoire. Au lieu de cela, les documents volumineux sont traités "en déplacement" et ne sont pas lus entièrement en mémoire en premier.

A propos de l’utilisation de la Prévisualisation lorsque vous ajoutez un chargeur d’attributs

Les données du chargeur d’attributs sont chargées avant une opération d’index.
Au moment où vous ajoutez un chargeur d’attributs, vous pouvez éventuellement utiliser la fonction Preview pour valider les données, comme si vous les aviez enregistrées. Il exécute un test par rapport à la configuration, mais sans enregistrer la configuration dans le compte. Le test accède à la source de données configurée. Cependant, il écrit le cache de téléchargement à un emplacement temporaire ; il n'entre pas en conflit avec le dossier cache principal utilisé par l'analyseur d'indexation.
La Prévisualisation ne traite qu'un documents par défaut de cinq , contrôlé par Acct:IndexConnector-Prévisualisation-Max-Documents . Les documents prévisualisés s’affichent sous forme de source, dans la mesure où ils sont présentés à l’analyseur d’indexation. L'affichage est similaire à une fonction "Source de Vue" dans un navigateur Web. Vous pouvez parcourir les documents du jeu de prévisualisations à l’aide de liens de navigation standard.
La Prévisualisation ne prend pas en charge les configurations XML, car ces documents sont traités directement et ne sont pas téléchargés dans le cache.

Ajouter une définition de chargeur d’attributs

Chaque configuration du chargeur d’attributs définit une source de données et des mappages pour relier les éléments de données définis pour cette source aux champs de métadonnées de l’index.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Avant que les effets de la nouvelle définition activée ne soient visibles pour les clients, recréez l’index de votre site.
Pour ajouter une définition de chargeur d’attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Stage Attribute Loader Definitions page, cliquez sur Add New Attribute Loader .
  3. Sur la Attribute Loader Add page, définissez les options de configuration de votre choix. Les options disponibles dépendent de celles Type que vous avez sélectionnées.
    Option
    Description
    Nom
    Nom unique de la configuration du chargeur d’attributs. Vous pouvez utiliser des caractères alphanumériques. Les caractères "_" et "-" sont également autorisés.
    Type
    Source de vos données. Le type de source de données que vous sélectionnez affecte les options résultantes disponibles sur la page de Ajoute du chargeur d’attributs . Vous pouvez choisir parmi les options suivantes :
    • Texte
      Fichiers de texte simple à plat, délimités par des virgules, délimités par des tabulations ou autres formats délimités de manière cohérente. Chaque nouvelle ligne de texte délimitée par des lignes correspond à un document individuel et est analysée à l’aide du délimiteur spécifié.
      Vous pouvez mapper chaque valeur, ou colonne, à un champ de métadonnées, référencé par le numéro de colonne, en commençant par 1 (un).
    • Flux
      Télécharge un document XML principal contenant plusieurs "lignes" d’informations.
    Type de source de données : Texte
    Activé
    Active la configuration en vue de son utilisation. Vous pouvez également désactiver la configuration pour empêcher l’utilisation de cette dernière.
    Remarque : Les configurations de chargeur d’attributs désactivées sont ignorées.
    Adresse de l’hôte
    Indique l’adresse de l’hôte du serveur où se trouvent vos données.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez spécifier un chemin d’accès URI complet (Uniform Resource Identifier) au document de source de données, comme dans les exemples suivants :
    https://www.somewhere.com/some_path/some_file.tsv
    ou
    ftp://user:password@ftpserver.somewhere.com/some_path/some_file.csv
    L’URI est ventilé en entrées appropriées pour les champs Adresse hôte, Chemin de fichier, Protocole et, éventuellement, Nom d’utilisateur et Mot de passe.
    Chemin du fichier
    Indique le chemin d’accès au fichier de texte simple à plat, délimité par des virgules, délimité par des tabulations ou à tout autre fichier de format délimité de manière cohérente.
    Le chemin d’accès est relatif à la racine de l’adresse hôte.
    Protocole
    Spécifie le protocole utilisé pour accéder au fichier. Vous pouvez choisir parmi les options suivantes :
    • HTTP
      Si nécessaire, vous pouvez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur HTTP.
    • HTTPS
      Si nécessaire, vous pouvez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur HTTPS.
    • FTP
      Vous devez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur FTP.
    • SFTP
      Vous devez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur SFTP.
    • Fichier
    Expiration
    Spécifie le délai d’expiration, en secondes, des connexions FTP, SFTP, HTTP ou HTTPS. Cette valeur doit être comprise entre 30 et 300.
    Reprises
    Indique le nombre maximal de Reprises pour les connexions FTP, SFTP, HTTP ou HTTPS ayant échoué. Cette valeur doit être comprise entre 0 et 10.
    La valeur zéro (0) permet d’éviter les tentatives de nouvelle tentative.
    Encodage
    Indique le système de codage de caractères utilisé dans le fichier de source de données spécifié.
    Délimiteur
    Indique le caractère à utiliser pour délimiter chaque champ du fichier de source de données spécifié.
    La virgule ( , ) est un exemple de délimiteur. La virgule agit comme un délimiteur de champ qui permet de séparer les champs de données dans le fichier de source de données spécifié.
    Sélectionner l' onglet ? pour utiliser le caractère de tabulation horizontale comme délimiteur.
    En-têtes de la première ligne
    Indique que la première ligne du fichier de source de données contient uniquement des informations d’en-tête et non des données.
    Jours périmés
    Définit l’intervalle minimum entre les téléchargements des données d’Attribute Loader. Les téléchargements déclenchés par l’index qui se produisent dans l’intervalle de fréquence d’actualisation des téléchargements sont ignorés. Lorsque vous définissez cette valeur sur la valeur par défaut 1, les données du chargeur d’attributs ne sont pas téléchargées plusieurs fois au cours d’une période de 24 heures. Tous les index de recherche qui surviennent dans l’intervalle de fréquence d’actualisation des téléchargements utilisent le dernier jeu de données téléchargé.
    Carte
    Indique les mappages colonne/métadonnées, à l’aide des numéros de colonne.
    • Colonne
      Spécifie un numéro de colonne, la première colonne étant 1 (un). Pour ajouter de nouvelles lignes de mappage pour chaque colonne, sous Action , cliquez sur + .
      Il n’est pas nécessaire de référencer chaque colonne de la source de données. Vous pouvez à la place choisir d’ignorer les valeurs.
    • Champ
      Définit la valeur d’attribut name utilisée pour chaque balise <meta> générée.
    • Métadonnées?
      Le champ devient une liste déroulante à partir de laquelle vous pouvez sélectionner des champs de métadonnées définis pour le compte actif.
      Si vous le souhaitez, la valeur de champ peut être un champ de métadonnées non défini. Un champ de métadonnées non défini est parfois utile pour créer du contenu utilisé par un script de filtrage .
    • Clé primaire?
      Un seul champ est identifié comme clé principale. Ce champ sera utilisé comme "clé étrangère" pour faire correspondre les données du chargeur d’attributs avec le document correspondant dans l’index.
    • Eliminer le code HTML ?
      Lorsque cette option est cochée, toutes les balises HTML trouvées dans les données de ce champ sont supprimées.
    • Action
      Permet d’ajouter des rangées au mappage ou de supprimer des rangées du mappage. L’ordre des rangées n’est pas important.
    Type de source de données : Flux
    Activé
    Active la configuration en vue de son utilisation. Vous pouvez également désactiver la configuration pour empêcher l’utilisation de cette dernière.
    Remarque : Les configurations de chargeur d’attributs désactivées sont ignorées.
    Adresse de l’hôte
    Indique l’adresse de l’hôte du serveur où se trouvent vos données.
    Si vous le souhaitez, vous pouvez spécifier un chemin d’accès URI complet (Uniform Resource Identifier) au document de source de données, comme dans les exemples suivants :
    https://www.somewhere.com/some_path/some_file.tsv
    ou
    ftp://user:password@ftpserver.somewhere.com/some_path/some_file.csv
    L’URI est ventilé en entrées appropriées pour les champs Adresse hôte, Chemin d’accès au fichier, Protocole et, éventuellement, Nom d’utilisateur et Mot de passe.
    Chemin du fichier
    Spécifie le chemin d’accès au document XML principal qui contient plusieurs "lignes" d’informations.
    Le chemin d’accès est relatif à la racine de l’adresse hôte.
    Protocole
    Spécifie le protocole utilisé pour accéder au fichier. Vous pouvez choisir parmi les options suivantes :
    • HTTP
      Si nécessaire, vous pouvez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur HTTP.
    • HTTPS
      Si nécessaire, vous pouvez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur HTTPS.
    • FTP
      Vous devez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur FTP.
    • SFTP
      Vous devez entrer les informations d’identification d’authentification appropriées pour accéder au serveur SFTP.
    • Fichier
    Itemtag
    Identifie l’élément XML que vous pouvez utiliser pour identifier des lignes XML individuelles dans le fichier de source de données que vous avez spécifié.
    Par exemple, dans le fragment Flux suivant d’un document XML Adobe, la valeur Itemtag est un enregistrement :
    <?xml version="1.0" encoding="utf-8"?> <!DOCTYPE gsafeed PUBLIC "-//Google//DTD GSA Feeds//EN" ""> <gsafeed>      <header>           <datasource>marketplace</datasource>           <feedtype>incremental</feedtype>      </header>      <group action="add"> <record url=https://www.adobe.com/cfusion/marketplace_gsa/ index.cfm?event=marketplace.home&amp;marketplaceid=1 action="add" mimetype="text/html"displayurl="https://www.adobe.com/cfusion/marketplace/index.cfm?event=marketplace.home&amp;marketplaceid=1"> <metadata> <meta name="mp_mkt" content="1"/> <meta name="mp_logo" content="/images/marketplace/ dbreferenced/marketplaceicons/icn_air.png"/> <meta name="title" content="Adobe AIR Marketplace"/> <meta name="description" content="Discover new applications ..."/> </metadata> <content><![CDATA[<html><head><title>Adobe AIR Marketplace</title></head><body>Discover new applications ...</body></html>]]></cntent> </record> <record url=https://www.adobe.com/cfusion/marketplace_gsa/ index.cfm?event=marketplace.home&amp;marketplaceid=2 action="add" mimetype="text/html" displayurl="https://www.adobe.com/cfusion/ marketplace/index.cfm?event=marketplace.home&amp;marketplaceid=2"> <metadata> <meta name="mp_mkt" content="2"/> <meta name="mp_logo" content="/images/marketplace/ dbreferenced/marketplaceicons/icn_photoshop.png"/> <meta name="title" content="Adobe Photoshop Marketplace"/> <meta name="description" content="Extend your creative possibilities ..."/> </metadata> <content><![CDATA[<html><head><title>Adobe Photoshop Marketplace</title></head><body>Extend your creative possibilities ...</body></html>]]>/content> </record> ... <record> ... </record>      </group> </gsafeed>
    Nom du champ de référence croisée
    Spécifie un champ de métadonnées dont les valeurs sont utilisées comme "clés" de recherche dans les données de la configuration du chargeur d’attributs. Si aucune valeur n’est sélectionnée ( —Aucun— ), les données de cette configuration ne sont pas disponibles pour les calculs de classement ( Règles > Règles de classement > Modifier les règles). Lorsque vous sélectionnez une valeur, les valeurs de ce champ sont utilisées pour référencer les documents de recherche/marchandisage de site avec les données de cette configuration.
    Jours périmés
    Définit l’intervalle minimum entre les téléchargements des données d’Attribute Loader. Les téléchargements déclenchés par l’index qui se produisent dans l’intervalle de fréquence d’actualisation des téléchargements sont ignorés. Lorsque vous définissez cette valeur sur la valeur par défaut 1, les données du chargeur d’attributs ne sont pas téléchargées plusieurs fois au cours d’une période de 24 heures. Tous les index de recherche qui surviennent dans l’intervalle de fréquence d’actualisation des téléchargements utilisent le dernier jeu de données téléchargé.
    Carte
    Vous permet de spécifier des mappages élément XML/métadonnées, à l’aide d’expressions XPath.
    • Baliser
      Spécifie une représentation XPath des données XML analysées. A l’aide de l’exemple de document XML Adobe ci-dessus, sous l’option Itemtag, il peut être mappé à l’aide de la syntaxe suivante :
      /record/@displayurl -> page-url /record/metadata/meta[@name='title']/@content -> title /record/metadata/meta[@name='description']/@content -> desc /record/metadata/meta[@name='description']/@content -> body
      La syntaxe ci-dessus se traduit comme suit :
      • /record/@displayurl&nbsp;->&nbsp;page-url
        L’attribut display url de l’ élément d’enregistrement est mappé au champ de métadonnées page-url .
      • /record/metadata/meta[@name='title']/@content&nbsp;->&nbsp;title
        L’ attribut de contenu de tout élément de métadonnées contenu dans un élément de métadonnées, contenu dans un élément de d’enregistrement, dont l’attribut de nom est titre , est associé au de titre du champ de métadonnées.
      • /record/metadata/meta[@name='description']/@content&nbsp;->&nbsp;desc
        L’ attribut de contenu de tout élément de métadonnées contenu dans un élément de métadonnées, contenu dans l’élément de d’enregistrement , dont l’attribut de nom est description , correspond au desc du champ de métadonnées.
      • /record/metadata/meta[@name='description']/@content&nbsp;->&nbsp;body
        L’ attribut de contenu de tout élément de métadonnées contenu dans un élément de métadonnées, contenu dans l’élément de d’enregistrement , dont l’attribut de nom est description , correspond au corps du du champ de métadonnées.
      XPath est une notation relativement compliquée. Pour plus d'informations, consultez l'adresse suivante :
    • Champ
      Définit la valeur d’attribut name utilisée pour chaque balise <meta> générée.
    • Métadonnées?
      Le champ devient une liste déroulante à partir de laquelle vous pouvez sélectionner des champs de métadonnées définis pour le compte actif.
      Si vous le souhaitez, la valeur de champ peut être un champ de métadonnées non défini. Un champ de métadonnées non défini est parfois utile pour créer le contenu utilisé par le script de filtrage .
      Lorsque le chargeur d’attributs traite des documents XML avec plusieurs accès sur un champ de mappage, les valeurs multiples sont concaténées en une seule valeur dans le document mis en cache qui en résulte. Par défaut, ces valeurs sont combinées à l’aide d’un délimiteur de virgules. Cependant, supposons que la valeur de champ correspondante soit un champ de métadonnées défini. En outre, l’attribut Listes autorisées est défini pour ce champ. Dans ce cas, la valeur Délimiteurs de Liste du champ, qui est le premier délimiteur défini, est utilisée dans la concaténation.
    • Clé primaire?
      Un seul champ est identifié comme clé principale. Ce champ sera utilisé comme "clé étrangère" pour faire correspondre les données du chargeur d’attributs avec le document correspondant dans l’index.
    • Eliminer le code HTML ?
      Lorsque cette option est cochée, toutes les balises HTML trouvées dans les données de ce champ sont supprimées.
    • Action
      Permet d’ajouter des rangées au mappage ou de supprimer des rangées du mappage. L’ordre des rangées n’est pas important.
  4. (Facultatif) Cliquez sur Setup Maps pour télécharger un exemple de votre source de données. Les données sont examinées pour déterminer si elles sont appropriées.
  5. Cliquez sur Add pour ajouter la configuration à la Attribute Loader Definitions page.
  6. Sur la Attribute Loader Definitions page, cliquez sur rebuild your staged site index .
  7. (Facultatif) Sur la Attribute Loader Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

Modification d'une définition de chargeur d'attributs

Vous pouvez modifier un chargeur d’attributs existant que vous avez défini.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Toutes les options du chargeur d’attributs ne sont pas disponibles pour que vous puissiez les modifier, comme le nom du chargeur d’attributs ou le type dans la liste Type déroulante.
Pour modifier une définition de chargeur d'attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader page, sous l’en-tête de Actions colonne, cliquez sur Edit un nom de définition de chargeur d’attributs dont vous souhaitez modifier les paramètres.
  3. Sur la Attribute Loader Edit page, définissez les options de votre choix.
    Consultez le tableau des options sous Ajouter une définition de chargeur d’attributs.
  4. Cliquez sur Save Changes .
  5. (Facultatif) Sur la Attribute Loader Definitions page, cliquez sur rebuild your staged site index .
  6. (Facultatif) Sur la Attribute Loader Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

Copie d'une définition de chargeur d'attributs

Vous pouvez copier une définition existante de chargeur d’attributs à utiliser comme base pour un nouveau chargeur d’attributs que vous souhaitez créer.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Lors de la copie d’une définition de chargeur d’attributs, la définition copiée est désactivée par défaut. Pour activer ou "activer" la définition, vous devez la modifier à partir de la Attribute Loader Edit page, puis sélectionner Enable .
Voir Modification d’une définition de chargeur d’attributs.
Pour copier une définition de chargeur d'attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader page, sous l’en-tête de Actions colonne, cliquez sur Copy le nom de définition d’un chargeur d’attributs dont vous voulez duplicata les paramètres.
  3. Sur la Attribute Loader Copy page, entrez le nouveau nom de la définition.
  4. Cliquez sur Copy .
  5. (Facultatif) Sur la Attribute Loader Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

Modification du nom d’une définition de chargeur d’attributs

Vous pouvez modifier le nom d’une définition existante de chargeur d’attributs.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Pour renommer une définition de chargeur d’attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader page, sous l’en-tête de Actions colonne, cliquez Rename pour le nom de définition du chargeur d’attributs que vous souhaitez modifier.
  3. Sur la Attribute Loader Rename page, entrez le nouveau nom de la définition dans le Name champ.
  4. Cliquez sur Rename .
  5. (Facultatif) Sur la Attribute Loader Definitions page, effectuez l’une des opérations suivantes :

Chargement des données du chargeur d’attributs

Vous pouvez télécharger les données du chargeur d’attributs configurées dans la recherche et le marchandisage sur le site.
La Data Load page affiche les informations suivantes sur l’état de votre dernière opération de chargement des données du chargeur d’attributs :
Champ Statut
Description
État
Indique la réussite ou l’échec de la dernière tentative de chargement de données. Ou, il affiche l’état d’une opération de chargement de données déjà en cours.
Heure de début
Affiche la date et l’heure auxquelles la dernière opération de chargement de données a démarré.
Heure d’arrêt
Affiche la date et l’heure de fin de la dernière opération de chargement de données. Il indique également que l’opération de chargement de données en cours est toujours en cours.
Pour charger les données du chargeur d’attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader Definitions page, cliquez sur Load Attribute Loader Data .
  3. Sur la Attribute Loader Data Load page, effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Cliquez sur Start Load pour début l’opération de chargement.
      Au cours d’une opération de chargement de données, la ligne Progression fournit des informations sur sa progression.
    • Cliquez sur Stop Load pour arrêter l’opération de chargement.
  4. Cliquez sur Close pour revenir à la Attribute Loader Definitions page.

Prévisualisation des données du chargeur d’attributs

Vous pouvez utiliser la Prévisualisation pour vue vos dernières données de chargeur d’attributs chargées.
La colonne Ligne du tableau affiche le nombre de chaque ligne de données, indiquant l’ordre d’origine dans lequel les valeurs du chargeur d’attributs ont été chargées.
Les autres colonnes affichent les valeurs associées à chaque entrée.
Si la table est vide, cela signifie que vous n’avez pas encore chargé de données de chargeur d’attributs. Vous pouvez fermer la Attribute Loader Data Preview page, puis charger les données du chargeur d’attributs.
Voir Chargement des données du chargeur d’attributs.
Pour prévisualisation des données du chargeur d’attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader Definitions page, sous la Actions colonne, cliquez sur Preview pour la configuration dont vous voulez vue les données téléchargées.
  3. Sur la Attribute Loader Data Preview page, utilisez les options de navigation et d’affichage en haut et en bas de la page pour vue les données.
    Cliquez sur un en-tête de colonne du tableau pour trier les données par ordre croissant ou décroissant.
  4. Effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Cliquez sur Download to Desktop pour télécharger et enregistrer le tableau dans un fichier .xlt.
    • Fermez la page lorsque vous avez terminé de prévisualiser les données du chargeur d’attributs et revenez à la page précédemment consultée.

Affichage des paramètres d'une définition de chargeur d'attributs

Vous pouvez vérifier les paramètres de configuration d’une définition existante de chargeur d’attributs.
Une fois qu’une définition de chargeur d’attributs est ajoutée à la Attribute Loader Definitions page, vous ne pouvez pas modifier son paramètre Type. Vous devez à la place supprimer la définition, puis en ajouter une nouvelle.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Pour vue des paramètres d'une définition de chargeur d'attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader page, sous l’en-tête de Actions colonne, cliquez sur Edit le nom de définition d’un chargeur d’attributs dont vous souhaitez vérifier ou modifier les paramètres.

Affichage du journal à partir du chargement de données le plus récent du chargeur d’attributs

Vous pouvez l’utiliser View Log pour examiner le fichier journal des données du chargeur d’attributs du processus de téléchargement le plus récent. Vous pouvez également utiliser la vue de journal pour surveiller un téléchargement en cours d’exécution.
Voir Chargement des données du chargeur d’attributs.
Pour vue le journal à partir du chargement de données le plus récent du chargeur d’attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader Definitions page, cliquez sur View Log . Page de journal,
  3. Sur la Attribute Loader Data Log page, utilisez les options de navigation et d’affichage en haut et en bas de la page pour vue les informations du journal.
  4. Lorsque vous avez terminé, fermez la page pour revenir à la Attribute Loader Definitions page.

Suppression d’une définition de chargeur d’attributs

Vous pouvez supprimer une définition de chargeur d’attributs existante dont vous n’avez plus besoin ou que vous n’utilisez plus.
Pour utiliser le chargeur d’attributs, vous devrez peut-être l’activer dans votre compte par le représentant de votre compte Adobe ou par l’assistance Adobe.
Pour supprimer une définition de chargeur d'attributs
  1. Dans le menu produit, cliquez sur Settings > Metadata > Attribute Loader .
  2. Sur la Attribute Loader Definitions page, sous l’en-tête de Actions colonne, cliquez sur Delete le nom de définition du chargeur d’attributs à supprimer.
  3. Sur la Attribute Loader Delete page, cliquez sur Delete .