Show Menu
SUJETS×

Méthodes de page Target par version de bibliothèque mbox.js

La façon dont Target effectue des appels et y répond depuis la page dépend de la version de la bibliothèque de Target utilisée, de la présence de l’implémentation de l’identifiant visiteur Experience Cloud et de l’existence de l’identifiant visiteur.
Si vous utilisez at.js, tous les appels sont effectués à l’aide de JSON. Cette page contient des informations détaillées sur les versions de la bibliothèque mbox.js. Les comportements décrits dans les scénarios ci-après ne s’appliquent pas à at.js.
Cette section fournit des informations sur la façon dont chaque version de la bibliothèque Target répond à l’appel Target depuis votre page dans le cadre des scénarios suivants.
Selon votre implémentation et la version de la bibliothèque, il existe plusieurs types ou points de terminaison. Vous devez maîtriser chaque type pour comprendre comment Target répond aux appels dans chaque scénario.
Type/point de terminaison
Méthode d’appel
Contenu de la réponse
autocreate global mbox - synchrone
document.write pour effectuer l’appel
JavaScript sans document.write()
autocreate global mbox - asynchrone
createElement() pour ajouter l’appel au corps
JavaScript sans document.write()
standard
document.write pour effectuer l’appel
JavaScript avec document.write()
ajax
createElement() pour ajouter l’appel au corps
JavaScript sans document.write()
json
XMLHTTPrequest() pour effectuer l’appel
renvoie une réponse JSON
Pour tous les types à l’exception de standard, tous les codes personnalisés et les offres doivent être écrits pour prendre en charge un environnement ajax. Par exemple, si vous utilisez un JavaScript qui comprend document.write() , le script ne fonctionnera pas comme prévu.

Aucune implémentation de l’identifiant visiteur

Si vous utilisez Target Standard ou Premium avec mbox.js et si vous avez activé la création de la mbox globale pour votre compte, le type d’appel autocreate global mbox - synchrone est effectué et une réponse est renvoyée, indépendamment de la version de mbox.js.
Si vous écrivez votre propre code personnalisé au lieu d’utiliser les actions du compositeur d’expérience visuelle, veillez à ce que le code soit adapté à un environnement ajax. Par exemple, si vous utilisez un JavaScript qui comprend document.write() , le script ne fonctionnera pas comme prévu.
Plusieurs appels de mbox ajax avec le même nom de mbox et des paramètres différents ne fonctionneront pas sur une même page. Seul le premier appel est effectué.
Si vous utilisez « création automatique de mbox globale » mais qu’il existe aussi des appels mboxCreate sur votre page (si vous implémentez par exemple Target Standard ou Premium sur une page qui utilisait auparavant une implémentation héritée), les appels de mbox globale sont effectués à l’aide du point de terminaison** autocreate global mbox - standard** et les appels mboxCreate sont réalisés à l’aide du point de terminaison standard . Le point de terminaison standard utilise document.write() pour effectuer l’appel et répondre. Le chargement de la page est bloqué, notamment la diffusion du contenu dans la réponse ajax, jusqu’à ce que toutes les informations soient téléchargées.
Si vous utilisez uniquement mboxCreate sur les pages créées à l’aide de Target Classic, par exemple, la page fonctionne normalement.
Méthode de création
mbox.js v57
mbox.js v58
mbox.js v59
mbox.js v60
autocreate global mbox
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - synchrone
mboxCreate
standard
standard
standard
standard

Implémentation de l’identifiant visiteur présente sans aucun identifiant visiteur défini

Si aucun identifiant visiteur n’a été défini, il n’existe pas de cookie visiteur Experience Cloud pour l’utilisateur. La page effectue un appel au service d’identification des visiteurs pour obtenir l’identifiant visiteur. attend que la réponse avec l’identifiant effectue l’appelTarget.
Mbox.js v58 est vivement recommandé pour s’assurer que l’identifiant visiteur est renvoyé avant le lancement de l’appel Target.
Si vous utilisez la version 57 de mbox.js dans ce scénario, tout fonctionne normalement s’il n’existe pas d’implémentation de l’identifiant visiteur, comme décrit dans le précédent scénario. À partir de la version 58 de mbox.js, le service Experience Cloud Visitor ID renvoie un identifiant visiteur avant que les appels Target ne soient effectués. Cela permet que les données d’audience qui sont partagées à l’aide du service de base des profils et des audiences soient disponibles pour le premier appel Target dans la session du visiteur. Pour éviter le scintillement du contenu par défaut avant le renvoi du contenu du test, Target masque la <BODY> jusqu’au retour du service d’identifiant visiteur. Dans la version 58, display:none est utilisée pour masquer la page. Cela entraîne un problème relatif aux sites réactifs. C’est la raison pour laquelle la propriété opacity:0 est utilisée à partir de la version 59 pour masquer le contenu.
Méthode de création
mbox.js v57
mbox.js v58
mbox.js v59
mbox.js v60
autocreate global mbox
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - asynchrone
autocreate global mbox - asynchrone
autocreate global mbox - asynchrone
mboxCreate
standard
ajax
ajax
ajax

Implémentation de l’identifiant visiteur présente et identifiant visiteur existant

Si le cookie d’identifiant visiteur existe, Target n’a pas à effectuer d’appel au service d’identification des visiteurs. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’attendre la réponse du service d’identification des visiteurs avant d’afficher le contenu. Dans les versions 57 à 59, le type autocreate global mbox - synchrone est utilisé. La page attend donc que l’appel à Target renvoie une réponse avant de continuer le chargement. Ainsi, aucun scintillement du contenu par défaut n’est visible. Dans la version 60, le type global mbox - asynchrone est utilisé pour s’assurer que Target attende la réponse du service d’exclusion Experience Cloud. Le service d’exclusion fait partie de la version Data Co-op publiée à l’automne 2016. Dans la mesure où tous les appels sont renvoyés à l’aide d’ajax, document.write() ne doit pas être utilisé avec la version 60 de mbox.js.
Méthode de création
mbox.js v57
mbox.js v58
mbox.js v59
mbox.js v60
autocreate global mbox
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - synchrone
autocreate global mbox - asynchrone (pour prendre en charge de développement de la version de Data Co-op qui sera publiée à l’automne 2016)
mboxCreate
standard
standard
standard
ajax