Show Menu
SUJETS×

Comment migrer de mbox.js à at.js

La migration de mbox.js vers at.js dans Adobe Target est très simple.
Procédez comme suit pour migrer de mbox.js vers at.js et vérifier la migration :
  1. Déterminez les exigences en matière de prise en charge des navigateurs de votre entreprise.
  2. Dans l’implémentation actuelle du fichier mbox.js du site web, recherchez les fonctionnalités qui ne sont pas prises en charge par at.js.
    Lorsque vous contrôlez votre implémentation, recherchez les éléments suivants :
    Quels types de mbox utilisez-vous actuellement ?
    Type
    Détails
    Mbox globale créée automatiquement
    La mbox globale créée automatiquement est créée lorsque la seule ligne de code Target sur le site correspond au fichier mbox.js. Ce fichier génère automatiquement un appel de mbox.
    mboxCreate vide global
    Il est recommandé de passer à la mbox globale créée automatiquement.
    Enveloppement de mboxCreate
    La migration doit être simple à condition que mboxCreate() soit précédé de <div class="mboxDefault"></div> .
    mboxUpdate
    La migration doit être simple lorsque mboxUpdate() est utilisé conjointement avec mboxDefine() ou mboxCreate() . mboxUpdate() ne met pas à jour la mbox globale créée automatiquement ou une mbox créée à l’origine par getOffer() . Dans ces cas, une combinaison de getOffer() et applyOffer() doit être utilisée pour remplacer mboxUpdate() lors de la migration vers at.js.
    Mbox de suivi de clics personnalisées, notamment mboxTrack
    Nous vous recommandons de mettre à jour votre code pour utiliser trackEvent() .
    Pour plus d’informations sur les différentes fonctions mentionnées dans le tableau précédent, consultez les Fonctions at.js .
    Le fichiermbox.jscontient-il des personnalisations ?
    • mboxParameters()
    • mboxSupported()
    • mboxCookieDomain()
    • Code JavaScript supplémentaire
    • Autres emplacements La plupart des objets et méthodes de mbox.js (comme mbox , mboxCurrent , mboxFactoryDefault , mboxFactories , etc.) ne sont pas pris en charge. D’autres solutions peuvent exister pour effectuer ce que vous souhaitez faire.
    mbox.jsest-il installé sur l’une ou plusieurs de vos pages web ?
    Vous ne pouvez pas utiliser at.js et mbox.js sur la même page web. Vous pouvez toutefois utiliser les deux bibliothèques JavaScript sur deux pages différentes du même site web.
    Le cookie de mbox permet à Adobe de suivre le visiteur d’une page à l’autre. Dans le cadre de votre processus d’assurance qualité, vérifiez que le cookie est préservé et correctement lu quand le visiteur passe d’une page avec at.js à l’autre et d’une page avec mbox.js à l’autre. Veillez à ce que les mêmes valeurs mboxPC et mboxSession soient transmises dans les appels de mbox, quelle que soit la section du site (at.js ou mbox.js) où arrive le visiteur et quelle que soit la section qui définit initialement le cookie. Si vous utilisez des cookies tiers dans votre mise en œuvre, vérifiez que ces valeurs restent inchangées quand vous naviguez sur le site.
    Targetest-il intégré dans d’autres solutions Adobe ?
    • Analytics (A4T)
    • Analytics (intégration héritée)
    • AAM (principal)
    • AAM (frontal hérité)
    • AEM
    • Data Workbench Certaines des intégrations héritées ne sont pas prises en charge par at.js. Pour plus d’informations, consultez la page d’ Intégrations .
    Targetest-il intégré dans des solutions tierces ?
    • Autres outils d’analyse
    • Autres plates-formes de gestion des données
    • Demandbase
    • Click-tale
    • Les autres Il est possible que ces intégrations doivent être ajustées pour fonctionner avec at.js. Pour plus d’informations, consultez la page Intégration .
    Utilisez-vous un gestionnaire de balises ?
    • Dynamic Tag Management
    • Ensighten
    • Tealium
    • Signal/BrightTag Pour plus d’informations, voir Intégrations at.js .
    Si vous n’utilisez pas encore de gestionnaire de balises pour déployer Target, c’est peut-être le moment d’y songer. La fonctionnalité de Dynamic Tag Management d’Adobe ( ) est gratuite pour les clients de Target. Il s’agit de la méthode recommandée pour déployer Target. Pour en savoir plus, voir Bonnes pratiques relatives à la mise en œuvre d’Adobe Target à l’aide de la Dynamic Tag Management .
  3. Vérifiez que toutes les activités et intégrations en cours fonctionnent normalement.
    Voici ce que vous pouvez faire lors du test pour vérifier que le fichier at.js génère les résultats escomptés :
    • Vérifiez que toutes les activités en cours fonctionnent avec la nouvelle bibliothèque JavaScript.
    • Vérifiez que l’ensemble des intégrations et modules externes fonctionnent comme prévu.
    • Veillez à bien effectuer le débogage à l’aide des approches disponibles at.js.
Problèmes possibles lors de la migration vers at.js Certains utilisateurs ont signalé les problèmes suivants après avoir effectué la migration vers at.js :
  • Certaines activités du compositeur d’expérience visuelle qui ont été créées sur une page avec mbox.js peuvent nécessiter une mise à jour pour fonctionner avec at.js.
    Ce problème survient le plus souvent sur les sites web qui n’utilisent pas de nombreux attributs d’identifiant ou de classe dans les éléments HTML. Vérifiez si vous êtes confronté à ce problème en chargeant la page, et déterminez si l’expérience est diffusée comme prévu en chargeant la page avec ?mboxDebug=true puis en examinant les instructions de console.
    Dans les cas qui nous intéressent, les sélecteurs d’éléments peuvent commencer par quelque chose comme
    HTML > BODY > DIV:nth-of-type(2)
    
    
    et ont été créés en partant du principe que mbox.js ajoute un élément <div> supplémentaire en haut de la page. Comme at.js n’ajoute pas d’élément <div> en haut de la page, ce sélecteur ne fonctionne plus avec at.js.
    Ce problème peut être résolu en recréant l’activité dans le VEC, dans l’URL concernée à l’aide de at.js ou en mettant manuellement à jour le sélecteur à l’aide de l’option &lt;/&gt; Code  > **Modifications** dans le VEC.
    Pour remédier à ce problème, soustrayez 1 de l’attribut nth-of-type dans le premier élément DIV après BODY. Dans l’exemple ci-dessus, le code modifié sera :
    HTML > BODY > DIV:nth-of-type(1)
    
    
    Pour en savoir plus sur l’utilisation de l’éditeur de code dans ce contexte, voir Éditeur de code .
  • Étant donné que toutes les mbox sont désormais asynchrones, elles ne bloquent pas le rendu des pages et ne sont pas renvoyées dans l’ordre dans lequel elles sont déclenchées. Pour en savoir plus, voir « Points à prendre en compte concernant le caractère asynchrone des mbox » dans Limites d’at.js .